Retour

Un rat comme animal de compagnie?

Un rat comme animal de compagnie?

Le rat a une mauvaise réputation depuis longtemps. Il est associé aux poubelles et à tout ce qui est répugnant. Toutefois, saviez-vous qu’il peut être un excellent animal de compagnie? Pouvez-vous l'imaginer comme votre meilleur ami à 4 pattes?

Pourquoi ne pas adopter un chat ou un chien comme tout le monde?

J’aime les animaux, tous les animaux. J’ai parfois l’impression que certains veulent me parler. Avec leurs yeux, bien sûr, mais aussi avec les sons qu’ils émettent! Lorsque je suis entrée à l’animalerie pour y acheter de la nourriture pour mon lapin, des petits rats m’ont interpellée. Oui, oui! Ils se collaient le nez à la vitre et la touchaient avec le bout de leurs pattes qui ressemblent à de minuscules mains. Ils semblaient me dire : amène-nous avec toi!

Pourtant, lorsque je passe à côté des chats, je les trouve adorables, mais ils sont plutôt nonchalants. Moi ou un autre, cela n’a pas d’importance. Les chiens me lancent aussi des regards tristes ou enjoués, mais sans plus.

Mais bon, revenons à nos petits rongeurs qui ne demandent qu’à repartir avec moi. Ils m’attendrissent avec leurs yeux pétillants et leur museau qui remue, mais je suis tout de même une adulte rationnelle; j’essaie en tout cas! Je ne peux pas partir avec un rat dans une petite boîte, sur un coup de tête!

Je suis donc revenue chez moi et j’ai pris le temps de lire sur le sujet. Comme dans d’autres sphères de la vie, c’est facile de tomber en amour, mais après, il faut vivre avec tout ce que cela implique. Vaut mieux prendre une décision en connaissance de cause!

Les rats possèdent de grandes qualités!

Évidemment, lorsqu’on pense au rat, on pense à ceux qui vivent dans les égouts et à ceux qui nous effraient la nuit alors qu’ils se faufilent à travers les poubelles. Mais s’ils sont si présents un peu partout dans le monde, c’est grâce à leur capacité d’adaptation incroyable. Ils peuvent vivre dans pratiquement n’importe quel environnement et s’alimenter avec n’importe quoi ou presque!

Et s’il y en a autant dans les grandes villes, c’est, car la nourriture s’y trouve en abondance. D’ailleurs, si cette espèce n’était pas là, on croulerait sous les déchets. L’exemple de la ville de Paris est ahurissant. Chaque année, les rats consomment jusqu’à 30 000 tonnes de déchets. Ouf! Où l’on mettrait tout ça, si ces petites bêtes n’ingurgitaient pas cette nourriture? 

À l’opposé, lorsque la nourriture vient à manquer, ils ont la capacité de réguler les naissances. Les femelles repoussent alors les mâles pour éviter la surpopulation. Ils règlent même leur horloge interne en fonction des moments où ils peuvent se nourrir. Ils sont brillants ces petits rats!

Au-delà de sa capacité d’adaptation, le rat serait également doté d’une véritable intelligence. Des chercheurs de l’université de Louvain en Belgique ont effectué des tests cognitifs sur des rats et des humains,et devinez quoi? Ce sont les rats qui ont eu les meilleurs résultats. Leurs excellentes mémoires et leur aptitude à mettre en application rapidement ce qu’ils ont appris leur ont permis de réussir haut la main, ou haut la patte, les divers tests.

Ils sont également reconnus pour leur tempérament sociable et altruiste. Ils vivent en groupe et ont besoin les uns des autres pour évoluer. De plus, ils possèdent une grande empathie. À cet effet, une expérience a démontré que le rat placé dans une cage avec un autre rat emprisonné dans un tunnel fera tout pour le libérer. Lors de l’exercice, 23 rats sur 30 ont réussi à ouvrir la trappe, et ce sans aucune autre forme de récompense.

Qu’en est-il des rats domestiques?

On sait que les animaux domestiques perdent leurs attributs par rapport à leurs confrères qui vivent à l’état sauvage. Mais les caractéristiques de base demeurent. Les vétérinaires sont unanimes, le rat est un excellent animal de compagnie qui peut se souvenir de son nom, qui reconnait son maitre et qui peut apprendre de nombreux tours. Il est extrêmement propre, il occupe une grande partie de son temps à se nettoyer et il ne dégage pas de mauvaise odeur. Il est très doux avec les enfants et ne mord pas. Il a cependant cette queue qui en répugne plusieurs. Pourtant, lorsqu’on l’observe, on réalise qu’il s’agit d’un outil incroyable pour que le rat puisse se maintenir en équilibre sur de petites surfaces.

Bref, le seul point négatif s’avère sa durée de vie très courte, soit approximativement 3 ans. Il faut être prêt à vivre le deuil qui y est lié.

On passe à l’action, on adopte des rats!

Une fois toutes ces informations recueillies, on peut passer à l’action! Nous sommes alors partis toute la famille pour choisir nos nouveaux animaux de compagnie… car il est déconseillé d’adopter un seul rat. Ce sont des animaux qui vivent en groupe et ont tendance à déprimer s’ils se retrouvent seuls.

Nous avons opté pour deux charmantes femelles, une noire et blanche et la seconde grise. Les rats d’élevages ressemblent peu à ceux d’égout, ils sont plus petits et de diverses couleurs. Il en existe aussi des nus et d’autres Dumbo, c’est-à-dire avec de grosses oreilles! Ils sont tous plus mignons les uns que les autres! Suffit de choisir en fonction de ses préférences.

Et puis voilà que ces petits rats font dorénavant partie de la maisonnée. Bien qu’il s’agisse habituellement d’animaux nocturnes, ils ont réglé leur vie sur la nôtre et s’amusent avec nous durant le jour. Ils apprécient venir sur nos épaules pour voir le monde à notre hauteur et pour se blottir dans notre cou. Ces 2 femelles ont une personnalité qui leur est propre, l’une est curieuse, exploratrice et téméraire et l’autre plus timide et craintive. Elles ont besoin l’une de l’autre pour découvrir, s’amuser, mais aussi pour dormir, bien collées l’une sur l’autre.

Évidemment, toute la famille craque pour leur joli minois. Il en est de même pour tous ceux qui passent par-dessus leurs préjugés initiaux et qui prennent le temps de les observer. On remarque alors qu’ils ne sont pas si loin de nous et même qu’ils nous ressemblent beaucoup, nous, l’humain à l’état pur. C’est probablement pourquoi il y a un tel engouement envers les animaux, toutes espèces confondues. Ils nous ramènent inévitablement à l’essentiel.

Alors, peu importe les animaux qui nous entourent, ceux en liberté comme ceux qui vivent dans nos maisons, aimons-les et apprenons un peu d’eux…


Vous aimerez aussi