Retour

Une simple visite chez le coiffeur aurait pu lui être fatale

Un salon de coiffure de Brighton, en Angleterre, vient d’être condamné à verser 90 000 livres sterling à un client victime du « syndrome du salon de coiffure ».

L’homme de 45 ans s’est effondré en pleine réunion, deux jours après sa visite chez le coiffeur. Les médecins ont déterminé qu’il venait de subir un ACV causé par une extension excessive d’une artère du cou pendant que le coiffeur lui lavait les cheveux. Cette hyperextension de la carotide aurait provoqué la formation d’un caillot au cerveau.

En mars dernier, une Californienne a lancé une poursuite contre le salon de coiffure qu’elle fréquentait après avoir subi un incident similaire. Le « syndrome du salon de coiffure » demeure cependant un phénomène rare.

 

Commentaires