Retour

Des webséries québécoises qui étonneront

Je vous parlais lundi de Mouvement Deluxe et du fait qu'après avoir été financé par le Fonds Indépendant de Production (FIP) en 2015, la série voyait enfin le jour un an plus tard. C'est donc en toute logique que sont présentement déposées les demandes de subvention pour les séries qui verront le jour l'an prochain.

Une des requêtes liées au financement d'une série est la production d'un pilote. Depuis hier, ils se succèdent à un rythme effarant et j'en ai recensé quelques-uns pour vous.

Certains faits ressortent de ces pilotes. Il y en a bien sûr pour tous les goûts mais on ressent un fort penchant pour les séries à saveur humoristique. On y voit de nouveaux visages mais des noms bien connus du petit écran surgissent ça et là (Jean-Carl Boucher, Pierre-Luc Funk, Alexandre Goyette, André Robitaille, Jean-François Mercier et même Julien Bernatchez, celui qui a fait trembler les chaudrons d'Un souper presque parfait la semaine dernière). On mise cette année d'abord et avant tout sur la création de bonnes histoires plutôt que d'essayer de jouer sur la forme. Un gros plus, à mon avis.

Quelques webséries semblent se démarquer dont Gamer, la série, une production d'Attraction Images et de Couronne Nord qui cumule déjà 150 000 visionnements sur Facebook, Échouée, l'une des rares séries dramatiques du lot et Hypno, une histoire policière d’hypnose (bon flash) d'ICI Tou.TV.

Une chose est sûre, f-i-fi n-i-ni les séries un peu broches à foin créées par des amateurs. Tous ces pilotes sont faits par des professionnels et ça paraît. N'essayez pas ceci à la maison (même si vous en avez le droit).

Gamer, la série

 
 

Échouée

Hypno

 
 

Bernatchez 2.0

Motel

La Clique

Erreur 404

Sur le pouce

Meilleure chance la prochaine fois

Bienvenue à Montréal

AniMOUR

Voyez plus de webséries québécoises dans la 2e partie et dans la 3e partie.

Commentaires