Retour

14 cas interreliés de contamination à l'E. coli au Québec

Vingt-quatre cas d'infections à la bactérie E. coli, tous reliés à la même source, ont été signalés dans quatre provinces canadiennes : 14 au Québec, 7 en Ontario, 2 en Nouvelle-Écosse et 1 en Alberta. Une enquête est en cours pour déterminer l'origine de la contamination.

D'après le reportage de René Saint-Louis

Les cas d'infection sont simultanément apparus au début du mois d'août dans plusieurs régions du Québec. Le Laboratoire de santé publique du Québec a d'abord cru qu'il s'agissait de cas isolés, fréquents en été, en raison de l'utilisation des barbecues.

Des analyses plus poussées ont toutefois montré qu'ils étaient liés, comme l'explique la responsable des pathogènes entériques au Laboratoire de santé publique du Québec, Sadjia Békal.

« Selon les données de laboratoires, parce qu'on avait caractérisé génétiquement la source, pour les 14 patients, ils portent la même source génétiquement », dit-elle.

Le comité fédéral d'investigation d'éclosion doit se réunir mardi. Ce comité regroupe des représentants des agences de santé provinciales qui partagent les résultats de leurs enquêtes. Selon Sadjia Bekal, c'est une pratique à la fois courante et nécessaire.

« Chaque fois qu'il y a une éclosion, que ce soit l'E. coli, ou la salmonelle ou la listeria, il y a des réunions fréquentes pour comparer les données, pour trouver le facteur commun à tous les patients et pour trouver l'aliment en cause », explique-t-elle.

Même si l'origine de la contamination n'a pas encore été trouvée, l'éclosion semble maîtrisée puisqu'aucun nouveau cas n'a été signalé au Québec dans les 10 derniers jours.

Le nombre de cas d'infections à la bactérie E. coli au Québec est passé de 200 en 2000 à 58 en 2014, selon Sadjia Bekal.

Plus d'articles

Commentaires