Retour

14 femmes vont étudier le dépotoir flottant du Pacifique

Un groupe de femmes, dont fait partie une Canadienne, part en expédition dans l'Océan Pacifique à la découverte de l'île de plastique flottant. Il est estimé que cette île soit composée de 79 000 tonnes de déchets et qu'elle occupe 1,6 million de kilomètres carrés.

L’équipe eXXpedition a quitté Hawaii samedi, à destination de Vancouver. En chemin, elle compte visiter l’immense dépotoir au milieu du Pacifique Nord.

Karine Therrien fait partie du voyage. On veut échantillonner et étudier l'impact que ça va avoir sur les écosystèmes, mais aussi sur notre santé, explique l’ingénieure agroenvironnementale d’Oakville en Ontario.

Elle souligne que peu d’études se penchent sur les propriétés du microplastique. Le plastique qui se décompose en plus petits fragments fait en sorte que ça devient un peu comme une éponge pour les matières, les autres substances toxiques dans l'eau , précise Karine Therrien.

À son retour, dans trois semaines, Karine Therrien compte continuer son travail de sensibilisation contre l’utilisation du plastique.

Le cheval de bataille d'eXXpedition, c'est d'abord de diminuer les utilisations unitaires du plastique, donc on parle de pailles, de bouteilles d'eau... ensuite, les sacs de plastique , explique-t-elle.

D'après un reportage de Philippe de Montigny

Plus d'articles

Vidéo du jour


Les régimes: 10 mythes tenaces