Retour

20 morts et 29 blessés dans un attentat à Kaboul

Un kamikaze s'est fait exploser lundi à Kaboul après avoir rejoint une file d'attente devant un bureau de la police de l'ordre civil. On compte 20 personnes tuées et 29 blessés, selon le plus récent bilan fourni par le vice-ministre de l'Intérieur afghan, Ayub Salangi.

L'attentat a été revendiqué par les talibans sur Twitter. Ils ont multiplié les attaques sur le terrain ces derniers mois et visent souvent la police et l'armée afghane.

Une source du gouvernement a précisé que toutes les personnes tuées sont des agents de la police nationale afghane.

L'OTAN a condamné l'attentat par voie de communiqué en précisant que 25 policiers et 7 civils ont été blessés.

Le ministère de l'Intérieur avait d'abord communiqué un premier bilan qui faisait état d'au moins 10 morts et 20 blessés.

L'explosion s'est produite dans le secteur de Dehmazang, dans l'ouest de la capitale, près du jardin zoologique.

Cet attentat est le plus sanglant depuis le début de l'année dans la capitale afghane. Kaboul a été touchée au mois de janvier par une série d'attentats-suicides, dont l'un qui a tué sept journalistes d'une chaîne de télévision privée.

Reprise lente des négociations

Une nouvelle réunion doit avoir lieu le 6 février, au Pakistan, pour relancer les négociations entre le gouvernement afghan et les insurgés.

Deux rencontres de ce type avec des représentants chinois, américains, afghans et pakistanais ont déjà été organisées depuis le début de l'année pour tenter de mettre fin au conflit qui dure depuis 14 ans.

Les talibans ne participent pas à ces négociations. Ils exigent le retrait de chefs talibans des listes noires des Nations unies et des États-Unis pour reprendre les pourparlers.

Plus d'articles

Commentaires