Retour

25 personnes hospitalisées après un atterrissage d’urgence à Vancouver

Un Airbus A380 de British Airways a effectué un atterrissage d'urgence tard lundi à Vancouver après que des membres de l'équipage eurent ressenti un malaise. Vingt-cinq personnes ont été hospitalisées.

Le vol BA286 transportait 400 passagers de San Francisco à Londres. Il s'est posé vers 23 h 30, heure du Pacifique

Les malades ont été soignés dans trois hôpitaux de la région, mais ils avaient tous quitté ces établissements mardi matin, ont indiqué les régies de la santé Fraser et Vancouver Coastal.

De premières informations faisaient état d'une inhalation de fumée comme cause des malaises, mais la régie Vancouver Coastal confirme que ce n'était pas le cas, sans donner de précisions supplémentaires.

« Le vol de San Francisco a été dévié vers Vancouver après que des membres de l'équipage se sont senties malades », a déclaré la porte-parole de British Airways Michelle Kropf à New York. « Nous enquêtons sur les causes du problème », a-t-elle ajouté.

D'après Steve Lowy, un passager à bord de l'appareil, les tablettes ont dû être soudainement relevées environ deux heures après le décollage en raison « d'un incident technique » et le fait que certaines personnes ne se sentaient pas bien.

Le pilote a expliqué que comme l'appareil était un A380, le plus gros avion de ligne du monde, il devait se rendre à l'aéroport de Vancouver qui a les moyens d'accueillir un avion si imposant.

« Il n'y avait pas d'alarme, a expliqué Steve Lowy. Je ne suis pas sûr que les membres d'équipage étaient très au courant de ce qui se passait. Ou s'ils le savaient, ils n'ont pas voulu semer d'inquiétude ».

Une fois l'avion au sol, des ambulanciers paramédicaux ont examiné à bord les membres d'équipage qui ne se sentaient pas bien. Les passagers ont ensuite quitté l'avion avant de se rendre aux services d'immigration puis de se présenter aux bureaux de British Airways.

Plus d'articles