Retour

3 arrestations à Toronto dans le cadre d'un réseau international de blanchiment d'argent

La police de Toronto met les résidents en garde contre des cas possibles d'escroqueries sentimentales, après l'arrestation de trois individus dans la région.

Pour l'instant, il n'y a qu'une seule victime, une veuve de 63 ans qui se serait fait charmer et aurait versé 609 000 $ aux présumés fraudeurs, au début de l'année dernière. Elle aurait été contactée par le biais d'un site de rencontres et serait maintenant ruinée, selon la police.

Les accusés :

  • Ikechukwu Amadi, 34 ans de Mississagua, accusé de fraude et de blanchiment d'argent relativement à la présumée escroquerie romantique;
  • Lineo Molefe, 31 ans de Toronto, accusé de fraude et de blanchiment d'argent relativement à la présumée escroquerie romantique; 
  • Akohomen Ighedoise, 41 ans de Toronto, accusé de fraude, de blanchiment d'argent et d'appartenir à une organisation criminelle.

Selon la police, Akohomen Ighedoise appartient au groupe criminel The Black Axe, qui fait du blanchiment d'argent un peu partout dans le monde et qui tenterait d'intimider des membres de la communauté nigériane dans la région de Toronto.

Les États-Unis demandent l'extradition d'Akohomen Ighedoise et d'Ikechukwu Amadi, qui sont aussi accusés dans le cadre d'une enquête du FBI pour fraude et blanchiment d'argent de 5 milliards de dollars.

Ighedoise se serait fait passer pour un représentant des Nations Unies.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un tsunami de glace sème la panique!





Rabais de la semaine