Retour

3 morts et 15 blessés après un incendie dans l'est de Toronto

Trois personnes sont mortes et quinze autres ont été blessées après un incendie qui s'est déclaré dans un immeuble de logements pour personnes âgées géré par la Société d'habitation de Toronto, selon la police.

Un texte de Sophie Hautcoeur

Une douzaine de camions de pompiers ont été appelés vers 15 h vendredi au 1315 de la rue Neilson, près de la rue Sewells, à Scarborough dans l'est de Toronto.

À leur arrivée, les secours n'ont pas repéré l'incendie immédiatement, mais ont ensuite découvert des flammes et de la fumée épaisse au 5e étage de l'immeuble, qui compte 126 logements sociaux.

Un enquêteur du Bureau du commissaire des incendies de l'Ontario affirme qu'à première vue, les victimes ont été prises au piège par la fumée en tentant de se réfugier à un étage supérieur. « Elles semblent avoir quitté un endroit où elles étaient en sécurité pour en rejoindre un autre encerclé par les flammes », explique Jeff Tebby.

Il ajoute que l'âge des victimes n'est pas nécessairement à blâmer dans cette affaire, mais constate néanmoins « qu'une éducation déficiente en matière d'incendie » aurait pu contribuer à leur mort. « Il faut avoir un plan pour évacuer un édifice en feu », poursuit Jeff Tebby

Évacués par les fenêtres

Les pompiers ont demandé aux résidents de rester chez eux pendant leur intervention, de mettre une serviette mouillée sous leur porte et de se rendre sur le balcon ou dans la pièce la plus éloignée du couloir. Certains ont toutefois dû être évacués par les fenêtres à l'aide d'une échelle.

Mohan Panchalagan a eu peur pour sa mère, qui habite au 5e étage et qui a du mal à se déplacer.

Le feu a été maîtrisé dans l'après-midi et sa mère a pu s'en sortir, mais d'autres n'ont pas eu cette chance.

Selon la police de Toronto, en plus des trois personnes mortes, 15 autres ont été blessées plus ou moins grièvement et ont été transportées à l'hôpital. L'un de ces blessés serait toujours entre la vie et la mort.

Inspection le mois dernier

Le PDG par intérim de la Société d'habitation de Toronto, Greg Spearn, a expliqué que le 5e étage de l'immeuble a été complètement bouclé et que les résidents devront passer la nuit à l'hôtel. Il a précisé que tous les autres résidents ont pu rentrer chez eux.

Greg Spearn a aussi affirmé que lors de la dernière inspection au mois de janvier, le système de protection contre les incendies de l'immeuble fonctionnait correctement. L'édifice était équipé de gicleurs et d'avertisseurs de fumée fonctionnels, selon le Bureau du commissaire des incendies, qui enquête sur les causes de l'incendie.

Sur Twitter, le maire de Toronto, John Tory, a écrit qu'il est « attristé » par la nouvelle et qu'il pense aux blessés, aux proches et à tous ceux qui ont été touchés par la tragédie. Il ajoute que les pompiers continuent de travailler avec les représentants de la Société d'habitation de Toronto pour aider les résidents.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine