Retour

300 Sud-Africains pour combattre les feux de forêt en Alberta

Quelque 300 pompiers en provenance de Johannesburg, en Afrique du Sud, iront lutter contre les feux de forêt à Fort McMurray.

Le groupe a entamé un périple de 16 000 km, avec un vol d'Air Canada, dimanche, en passant par la Barbade. Ils doivent atterrir à Edmonton.

Selon l'agent provincial d'information des feux, Travis Fairweather, les pompiers proviennent de partout en Afrique du Sud. « Ils font cela afin de s'assurer d'un certain équilibre, pour [éviter] un manque de ressources [dans une région] », explique-t-il.

La majorité des pompiers, des hommes et des femmes, ont été formés dans le cadre d'un programme visant à les sortir de la pauvreté.

Ils seront déployés à Fort McMurray pour une durée de 14 jours, avec la possibilité de rester plus longtemps en cas de besoin.

Aide internationale

M. Fairweather ajoute que si dans un premier temps le Canada a décliné l'aide internationale, notamment celles de la Russie et des États-Unis, c'est parce que le gouvernement estimait à l'époque disposer de suffisamment de ressources provenant des autres provinces.

En effet, en vertu de l'Accord d'aide mutuelle en cas d'incendies de forêt, les provinces peuvent être amenées à donner un coup de main ou à recevoir de l'aide des autres provinces et des territoires.

Dans la mesure où les pompiers travaillent en rotation en Alberta, il a fallu se tourner vers les partenariats internationaux qui existent depuis plusieurs années déjà afin de maintenir l'effort de lutte contre les feux de forêt.

C'est le Centre Interservices des Feux de Forêt du Canada (CIFFC) qui coordonne les demandes des provinces ayant épuisé leur capacité de lutte contre les incendies.

D'après des informations de CBC et de Jacaudrey Charbonneau

Feu de forêt à Fort McMurray

Plus d'articles

Commentaires