Destinés à finir dans des assiettes d'un festival de viande canine en Chine, 37 chiens sont arrivés vendredi à Montréal, à temps pour la veille de Noël. Les animaux qui ont échappé à l'abattoir auront l'occasion d'amorcer une nouvelle vie dans la métropole québécoise.

Les chiens ont été découverts par la section canadienne de la Humane Society International, il y a sept mois. Ils étaient en route pour Yulin, en Chine, où se déroulait un festival de viande de chien. Les bêtes étaient entassées dans des cages tellement petites qu’ils ne pouvaient bouger et qu’ils avaient du mal à respirer.

« Ces chiens sont des ambassadeurs pour les 30 millions de chiens qui sont assassinés sur le marché de la viande canine, principalement en Asie, chaque année », a déclaré la directrice exécutive de la Humane Society International/Canada, Rebecca Aldworth.

Mme Aldworth a indiqué que 37 des 110 chiens, qui ont été ramenés au Canada depuis la Chine, ont débarqué à Montréal en raison de la présence de spécialistes du comportement canin et de vétérinaires.

Elle a précisé que les chiens étaient très émaciés et couverts de blessures lorsqu’ils ont été découverts. « Ces chiens auront besoin de beaucoup de soins et de beaucoup d’attention », a poursuivi Mme Aldworth. « Nous espérons que les Montréalais ouvriront leur cœur et leur maison à ces chiens. »

Plus d'articles

Commentaires