Retour

5 moments marquants dans la carrière de Justin Trudeau

Enfant chéri des libéraux qui voient en lui l'incarnation de la jeunesse et du renouveau, Justin Trudeau n'a fait son entrée en politique qu'en 2008. Il était encore sur les bancs d'école quand ses adversaires fourbissaient déjà leurs premières armes. 

2 OCTOBRE 2000

Margaret Trudeau et ses fils, Justin et Alexandre, arrivent à la colline du Parlement, où l'ancien premier ministre Pierre Elliott Trudeau est exposé en chapelle ardente, le 30 septembre 2000. Photo : Adrian Wyld/PC

C'est à l'occasion des funérailles de son père, Pierre Elliott Trudeau, que les Canadiens redécouvrent Justin, alors qu'il prononce un émouvant éloge de l'ancien premier ministre. De nombreux commentateurs remarquent ses qualités d'orateur, son aplomb et sa prestance et commencent à lui voir un avenir en politique.

2002

Justin Trudeau parle aux étudiants de l'école secondaire Sisler, à Winnipeg, sur le programme Katimavik, le 9 mars 2004. Photo : Wayne Glowacki/Winnipeg Free Press/PC

De 2002 à 2006, Justin Trudeau est président du conseil d'administration du défunt programme de bénévolat pour les jeunes Katimavik. Tirant profit de son image publique et de son nom, Justin Trudeau s'investit dans la promotion de plusieurs causes, notamment la jeunesse et l'environnement. Il s'implique également auprès de la banque alimentaire Moisson Montréal.

17 SEPTEMBRE 2006

Justin Trudeau participe à un rassemblement avec le sénateur Roméo Dallaire pour dénoncer la violence au Darfour, à Toronto, le 17 septembre 2006. Photo : Nathan Denette/PC

Justin Trudeau est maître de cérémonie lors du rassemblement organisé par le général Roméo Dallaire pour dénoncer la situation au Darfour. Il avait rempli le même rôle lors de l'hommage rendu à Jean Chrétien par le Parti libéral du Canada (PLC), le 13 novembre 2003.

En 2006, Justin Trudeau est également président du groupe de travail sur la jeunesse de la Commission du renouveau du PLC. Dans la course à la succession de Paul Martin, il donne son appui à l'ancien ministre de l'Éducation de l'Ontario, Gerard Kennedy, puis se rallie à Stéphane Dion quand M. Kennedy ne passe pas au deuxième tour.

14 OCTOBRE 2008

Justin Trudeau célèbre sa victoire dans Papineau avec son épouse Sophie Grégoire, le 14 octobre 2008. Photo : Graham Hughes/PC

Justin Trudeau se décide à faire le saut en politique en 2007. D'abord pressenti dans le bastion libéral d'Outremont, il pose finalement sa candidature dans la circonscription de Papineau, où il doit se battre pour remporter l'investiture du parti face à deux candidats locaux. Lors de l'élection du 14 octobre 2008, il défait son adversaire bloquiste, Vivian Barbot, par 2 % des voix. Il sera réélu le 2 mai 2011 avec 38 % des appuis. À la Chambre des communes, il devient porte-parole de son parti en matière de multiculturalisme et de jeunesse.

14 AVRIL 2013

Justin Trudeau est élu chef du Parti libéral du Canada, le 14 avril 2013. Photo : Adrian Wyld/PC

Justin Trudeau est élu chef du Parti libéral du Canada en remportant 80 % des voix dès le premier tour de scrutin. Il succède à Bob Rae, qui assurait l'intérim depuis la démission du chef Michael Ignatieff, au lendemain de la pire défaite de l'histoire du parti, le 2 mai 2011. Justin Trudeau est vu par plusieurs libéraux comme un sauveur pour un parti en déroute, alors que ses détracteurs lui reprochent son manque de substance et d'expérience politique.

Plus d'articles

Commentaires