Ils sont donneurs de sang de père en fils et en fille. Gille Hallé, 69 ans, a initié toute sa famille à faire le « don de la vie ».

Un texte de Laurence Niosi

Mardi, Gille Hallé est venu faire son 200e don de sang, devenant seulement la 38e personne dans l'histoire d'Héma-Québec à franchir ce cap. Seulement deux autres donneurs sont toujours actifs.

Au centre d'Héma-Québec de Laval, le personnel médical le connaît bien. Normal, Gille Hallé fait six dons de sang par année, soit le maximum permis depuis quelques années.

Pour l'occasion, sa fille Caroline et son petit-fils Bruce sont venus l'accompagner et donner eux aussi du sang. Bruce en est à son quatrième don, sa mère, à son premier.

Gille Hallé n'a pas de raison particulière pour donner du sang. Il n'a perdu aucun être cher quand il était jeune ni n'a été atteint d'une maladie grave. Sa seule motivation : sauver des vies.

Quand un voisin est tombé malade, M. Hallé n'a pas hésité à se rendre à l'hôpital pour une greffe de la moelle osseuse, opération qui nécessite pourtant une convalescence de plusieurs mois. Une fois à l'hôpital, on a informé Gille, alors dans la soixantaine, que l'âge limite pour ce type de don est de 35 ans.

Des vertus innées

La compassion et l'empathie sont des vertus innées chez Gille Hallé. II n'a jamais non plus tenu à rencontrer quelqu'un à qui il avait donné du sang. Simplement de savoir qu'il a sauvé ou prolongé une vie lui donne satisfaction.

« C'est 800 personnes que j'ai aidées, chaque don de sang c'est quatre personnes qu'on aide », souligne-t-il, la voix enrouée.

Après avoir été initié par son propre père, Gille Hallé a transmis ses valeurs à ses enfants et à ses petits-enfants. « Ça fait depuis que j'ai 15 ans environ que mon grand-père m'en parle. Il me disait : toi avant que tu aies 18 ans, tu vas devoir donner du sang », raconte son petit-fils, Bruce.

Le jeune homme de 20 ans se donne aujourd'hui comme objectif d'égaler le nombre de dons de son grand-père : 200.

À l'époque, M. Hallé voulait dépasser le nombre de dons du maire de Montréal, Jean Drapeau, soit 110. C'est chose faite aujourd'hui, et depuis longtemps.

Héma-Québec lance cette semaine sa campagne d'été. L'organisme reçoit 160 000 donneurs chaque année et fournit aux hôpitaux 500 000 produits sanguins. 

Plus d'articles

Commentaires