Retour

71 ans plus tard, les Cubs sont de retour en Série mondiale

Les Cubs de Chicago ont atteint la Série mondiale pour la première fois depuis 1945 grâce à une victoire de 5-0 contre les Dodgers de Los Angeles, samedi.

Chicago remporte la série finale de l'Association Nationale 4-2. 

Kyle Hendricks a été supérieur à Clayton Kershaw, Anthony Rizzo et Willson Contreras ont tous les deux frappé un circuit et les Cubs ont soudainement chassé toutes les malédictions pour atteindre la grande finale du baseball majeur pour la première fois en 71 ans. 

La disette a pris fin quand Aroldis Chapman a forcé Yasiel Puig à se compromettre dans un double jeu, provoquant les célébrations au Wrigley Field.

En quête d'un premier titre depuis 1908, les Cubs prendront la route de Cleveland pour y disputer le premier match de la Série mondiale, mardi. Les Indians tentent pour leur part de remporter les grands honneurs pour une première fois depuis 1948.

« Cette ville mérite tout ce qui lui arrive présentement, a affirmé Rizzo. Il reste quatre grosses victoires à aller chercher, mais nous allons profiter de cette victoire. Je n'arrive pas à croire que nous nous en allons en Série mondiale. »

Les hommes de Joe Maddon ont été vus comme les favoris pour gagner la Série mondiale depuis le premier jour du camp d'entraînement. Ils ont signé 103 victoires cette saison, un sommet dans les majeures, avant de battre les Giants de San Francisco et les Dodgers en séries.

La dernière fois que les Cubs avaient accédé à la Série mondiale, ils s'étaient inclinés en sept parties contre les Tigers de Detroit.

« Nous sommes jeunes et nous ne nous attardons pas au passé, a insisté Kris Bryant. C'est une nouvelle équipe et c'est une époque complètement différente. »

Hendricks n'a donné que deux coups sûrs en sept manches et un tiers de travail. Chapman a retiré les cinq derniers frappeurs pour mettre fin au match.

Plus d'articles

Vidéo du jour


L’amour selon le zodiaque