Retour

89 % des enfants sont vaccinés contre la rougeole

Environ 89 % des enfants âgés de deux ans ont reçu le nombre recommandé de vaccins contre la rougeole, les oreillons et la rubéole, et 91 % contre la polio. Ces chiffres, rendus publics mardi par Statistique Canada, sont contestés par un expert de l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ).

Contre la diphtérie, la coqueluche et le tétanos, la proportion descend à 77 %, selon l'Enquête sur la couverture vaccinale nationale des enfants menée par Statistique Canada. Quant à la varicelle, 73 % de ces enfants sont vaccinés contre la maladie.

La vaccination n'est pas obligatoire au Canada. Toutefois, selon les recommandations en matière de santé publique, les enfants doivent avoir reçu certaines immunisations systématiques avant l'âge de deux ans.

Pour consulter ce tableau sur votre appareil mobile, cliquez ici.

Des chiffres critiqués

Gaston De Serres, épidémiologiste à l'INSPQ, affirme que les chiffres de Statistique Canada sous-estiment la couverture vaccinale au Québec.

Par exemple, le taux de vaccination contre la diphtérie, la coqueluche et le tétanos dépasserait les 93 % au Québec, selon l'INSPQ, contrairement à 77 % au Canada, selon l'enquête de Statistique Canada.

M. De Serres explique cet écart par des vérifications insuffisantes auprès des parents dans l'étude de Statistique Canada.

« Lorsque l'on fait une enquête sur la couverture vaccinale, il arrive souvent que les parents n'aient pas en main les informations des dates de vaccination, et il faut retourner auprès du vaccinateur, explique-t-il. Dans le cas des enquêtes du Québec, on réussit à confirmer les informations pour plus de 90 % des participants de nos enquêtes, et dans le cas de l'enquête canadienne, cette validation-là a été faite pour environ 30 % des participants. »

M. De Serres souligne toutefois les efforts que Statistique Canada a déployés afin d'obtenir un échantillon de plus grande taille que dans les enquêtes précédentes, mais évoque le coût élevé d'une vérification rigoureuse pour un tel nombre de données.

Le papillomavirus

Cette enquête a également recueilli des renseignements sur la couverture vaccinale du papillomavirus chez les filles âgées de 12 à 14 ans et de 17 ans. À l'échelle nationale, la couverture vaccinale du papillomavirus était d'environ 72 % chez les filles âgées de 12 à 14 ans et de 64 % chez les filles âgées de 17 ans.

Une petite proportion d'enfants (1,5 %) n'a jamais reçu de vaccins de quelque type que ce soit.

Des parents convaincus

La vaccination semble également avoir la confiance d'une vaste majorité de parents. Dans le cas des enfants qui ont reçu au moins un vaccin, la majorité de leurs parents convenaient que les vaccins administrés aux enfants sont importants pour la santé de leur enfant (97 %), qu'ils sont efficaces (97 %) et qu'ils sont sans danger (95 %).

Au Canada, l'immunisation systématique est financée à même les fonds publics partout au Canada et est gratuite pour les familles.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une tempête effrayante en Hongrie





Rabais de la semaine