Retour

94 000 personnes ont été évacuées de Fort McMurray

Selon les dernières informations du centre des opérations de l'Alberta, 94 000 personnes ont été évacuées pour échapper au feu de Fort McMurray.

Au cours des derniers jours, le feu de forêt qui brûle toujours dans la région a provoqué d'importants dégâts et détruit 2400 bâtiments. Les pompiers sont toutefois parvenus à préserver 90 % de la municipalité.

Les 300 évacués de Fort McMurray qui sont au centre Bold à Lac La Biche vont être déplacés plus au sud vers Bonnyville et Saint-Paul. Selon le directeur du comté de Bonnyville, Chris Cambridge, ils seront logés dans des chambres d'hôtel et des logements abordables.

Le but est d'offrir un hébergement à plus long terme pour les sinistrés. Trois repas par jour seront offerts au centre Centennial de Bonnyville.

Les évacués de Fort McMurray reçoivent de l'aide financière

D'autre part, la Croix-Rouge canadienne a annoncé ce matin comment une partie des 67 millions de dollars donnés par les Canadiens à la Croix-Rouge pour venir en aide aux sinistrés de Fort McMurray seront utilisés.

La Croix-Rouge commencera à distribuer 600 $ par adulte et 300 $ par enfant d'ici 24 à 48 h. Il s'agit du plus important et plus rapide versement de fonds en aide directe de l'histoire de l'organisme.

« C'est le premier 50 millions [de dollars]. C'est le plus rapide qu'on ait jamais fait. C'est l'aide d'urgence, c'est pour tout le monde. Après, on va s'occuper des besoins plus particuliers, on va revenir pour les prochaines phases », a indiqué le président de la Croix-Rouge canadienne, Conrad Sauvé.

« Tous les évacués qui sont enregistrés par la Croix-Rouge au Canada, on va les rejoindre. Dans la mesure où ils sont enregistrés avec la Croix-Rouge, où qu'ils soient au Canada. Si quelqu'un est évacué et n'a pas été enregistré, qu'ils nous contactent, on va faire un transfert électronique, via courriel ».

Les évacués qui ne l'ont pas encore fait peuvent encore s'enregistrer auprès de la Croix-Rouge.

Cartes prépayées de la province

Des milliers d'évacués ont fait la file au Butterdome de l'Université de l'Alberta mercredi afin de recevoir leurs cartes de débit prépayées par le gouvernement de l'Alberta.

Une heure avant l'ouverture des comptoirs d'enregistrement pour les cartes, plus de 2000 personnes attendaient. Selon les agents de sécurité sur place, une dizaine de minutes seulement sont nécessaires pour s'inscrire et recevoir une carte.

La première ministre Rachel Notley a indiqué la semaine dernière qu'une somme de 1250 $ est distribuée à chaque adulte, avec 500 $ pour chaque personne à charge. Les cartes sont distribuées dans quatre centres d'accueil des sinistrés à travers la province : deux à Calgary, un à Edmonton et un à Lac la Biche.

Le gouvernement s'attend à un afflux de gens qui voudront récupérer les cartes rapidement. Rachel Notley leur a demandé d'être patients. « Il y a assez de cartes pour toutes les personnes évacuées », a indiqué la première ministre.

Plus de 700 travailleurs de la Croix-Rouge venus de partout au Canada sont en Alberta pour aider à l'enregistrement des sinistrés et à la réunification des familles dans les centres d'accueil.

Entre temps, le premier ministre du Canada Justin Trudeau visitera la région sinistrée vendredi. Il a expliqué plus tôt attendre le feu vert de la première ministre Notley avant de se rendre sur les lieux afin d'éviter de nuire aux efforts.

Situation stabilisée

Les dernières données rapportées mercredi par la province montrent que 19 feux brûlent encore dans la région de Fort McMurray. Deux ne sont pas maîtrisés, un est contenu, dix sont maîtrisés et un a débuté mercredi.

Plus de 1700 pompiers sont présents pour combattre les incendies dans la région, dont 700 sont affectés au brasier de Fort McMurray. Le feu s'étend à présent sur 2290 kilomètres carrés. 32 hélicoptères, 13 avions-citernes et 83 pièces d'équipement sont utilisés à Fort McMurray.

Des pompiers, venus en renfort du Québec, sont arrivés mardi et d'autres venant du Nouveau-Brunswick étaient attendus mercredi.

Le feu ne s'est pas beaucoup étendu depuis la fin de semaine. Les températures clémentes aident les équipes sur le terrain.

Santé des évacués

Lors d'un point de presse en matinée mardi matin, Services de Santé Alberta (AHS) a confirmé que le nombre de personnes atteintes de gastroentérite a doublé depuis la fin de semaine, passant à 105. Les personnes malades sont surtout au centre pour les évacués de Northlands à Edmonton, où l'on en dénombre 75.

La gastroentérite provoque des symptômes de nausée, des vomissements et de la diarrhée qui disparaissent normalement au bout d'un ou trois jours. Cette maladie peut être particulièrement dangereuse pour les très jeunes et les personnes âgées, indique le médecin-chef pour la zone d'Edmonton Chris Sikora.

Selon Services de Santé Alberta, les malades ont été rassemblés dans un secteur séparé du centre Northlands. « Pour la plupart des personnes, c'est surtout un désagrément, mais c'est certain que de vivre ça alors qu'on n'est pas chez soi, cela rend ce genre de problèmes plus inconfortable », dit Chris Sikora. L'organisme a aussi répertorié plusieurs des cas de problèmes respiratoires chez les évacués en raison de la fumée.

Feu de forêt à Fort McMurray

Plus d'articles

Commentaires