Retour

À coup de 10 $, Visa encourage les Manitobains à éviter Walmart

Le conflit entre Walmart Canada et Visa s'intensifie : la société de crédit offre 10 $ à aux Manitobains qui font leur épicerie... mais pas chez Walmart.

Le mois dernier, le géant de la vente au détail a annoncé que les cartes Visa ne seraient plus acceptées dans ses 16 magasins au Manitoba, prétextant que la compagnie de crédit imposait des frais trop élevés pour les marchands.

En guise de réponse, Visa Canada lance une offensive publicitaire et offre un crédit de 10 $ à tous ses clients manitobains qui dépensent au moins 50 $ dans une épicerie qui répond aux critères établis. La liste comprend une soixantaine de chaînes d'épiceries - dont Sobeys, Co-op et les membres du groupe Loblaw - mais pas Walmart.

La campagne publicitaire ne fait d'ailleurs aucune mention de la dispute entre Visa et Walmart. Lorsqu'on lui demande si la promotion visait à encourager les Manitobains à ne pas acheter leur nourriture chez Walmart, la directrice de l'éducation financière de Visa Canada, Carla Hindman, répond que la société « espère que cette offre sera un baume pour les inconvénients qu'éprouvent les Manitobains titulaires de cartes Visa qui ne peuvent pas se servir de leur carte là où ils le veulent. »

Mme Hindman rappelle que Visa avait mené une campagne similaire à Thunder Bay, en Ontario, après que Walmart eut banni l'utilisation de cartes Visa dans les magasins de cette localité.

Le porte-parole de Walmart Canada, Alex Robertson, a quant à lui affirmé que Walmart « ne commente pas la manière dont les autres entreprises choisissent de promouvoir leur marque ».

Sylvain Charlebois, doyen de la Faculté de management à l'Université Dalhousie et spécialiste en agroalimentaire, décrit la nouvelle offensive lancée par Visa d'intéressante et d'inhabituelle. « Visa tente de se positionner comme le sauveur des consommateurs en disant "Regardez! Walmart se plaint de nos tarifs, mais voici ce que nous tentons de faire pour vous!" »

M. Charlebois rappelle que Visa a déjà offert à Walmart un des plus bas taux au pays, mais le géant du commerce au détail veut qu'il soit réduit davantage. Si Visa cède à la pression exercée par Walmart, d'autres entreprises réclameront elles aussi une réduction des tarifs.

« Je pense que Visa voit la situation comme une menace à son modèle d'affaires en entier », explique-t-il.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Qu'est-ce qui se passe quand tu fais une détox de cellulaire?