Retour

À Vancouver, un drapeau mexicain a flotté sur l'empire Trump

La photo du drapeau mexicain installé au sommet d'un gratte-ciel en construction de Vancouver qui porte le nom du candidat républicain est devenue virale. Diego Rayna, un ouvrier canado-mexicain, a installé le drapeau pour dénoncer les commentaires controversés de Donald Trump sur les Mexicains.

Le drapeau n'aura flotté que quelques heures samedi au sommet de la grande tour résidentielle, mais lundi matin la photo avait été partagée à plus de 2500 reprises.

Dans le message accompagnant la photo sur son compte Facebook, Diego Rayna s'adresse directement à Donald Trump, candidat à la nomination du Parti républicain pour les prochaines élections présidentielles américaines. Il explique que, depuis le début du chantier, des ouvriers mexicains construisent cette tour de résidences luxueuses. Le projet immobilier n'a de Trump que le nom puisqu'elle est construite par l'entreprise vancouvéroise Holborn.

Diego Rayna explique que les insultes proférées envers la population mexicaine illégale aux États-Unis par Donald Trumnp dans le cadre de sa campagne électorale n'ont pas changé le professionnalisme des ouvriers mexicains sur le chantier de la tour de Vancouver. « Nous n'avons rien volé ni violé personne, nous avons simplement fait de notre mieux, pour nous-mêmes, nos familles et les prochains locataires de la tour. »

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine