Retour

Accident de toboggan à Calgary : poursuites criminelles peu probables contre Winsport

Il est peu probable, selon des avocats-criminalistes, que des poursuites criminelles soient déposées contre le promoteur Winsport qui gère le Parc olympique Canada de Calgary où des jumeaux de 17 ans ont perdu la vie dans un accident de toboggan dans la nuit de samedi à dimanche.

Selon les premiers résultats de l'enquête, les adolescents sont entrés par effraction sur le site, ce qui minimise les risques de poursuites criminelles.

De plus, comme Jordan et Evan Caldwell avaient déjà travaillé comme ambassadeurs pour le Parc olympique du Canada de Calgary, les deux frères devaient connaître les risques liés à l'utilisation de toboggan sur une piste professionnelle, estiment les avocats-criminalistes André Ouellette et Harpreet S. Sethi.

Le risque d'une poursuite criminelle demeure, selon André Ouellette, si le promoteur Winsport avait été au courant d'autres fois, dans le passé, où des personnes sont entrées par effraction et que le promoteur n'a tout de même pas renforcé la sécurité du site.

Toutefois, une poursuite au civil des parents n'est pas exclue selon les experts.

L'avocat Harpreet S. Sethi croit que Winsport doit rehausser la sécurité et s'assurer que personne ne puisse entrer sur le site, puisque le parc est à proximité de quartiers résidentiels et que d'autres jeunes pourraient tenter l'expérience.

Le président-directeur général de Winsport, Barry Heck, affirme que le site est surveillé en permanence.

Funérailles

Par ailleurs, la famille Caldwell  a annoncé que les funérailles de Jordan et Evan se tiendront jeudi à 13 h au centre Street Church dans le nord-est de Calgary.

Selon le reportage de Sylvain Bascaron

Plus d'articles

Vidéo du jour


10 choses à savoir sur le « Cyber Monday »