Retour

Accusé d'agression sexuelle sur une adolescente, Pierre Marchand nie tout

Le cofondateur de la chaîne télévisée MusiquePlus Pierre Marchand fait face à quatre chefs d'accusation pour l'agression sexuelle d'une jeune adolescente, au début des années 1980. L'homme de 59 ans rejette les allégations de la plaignante.

Un texte de Geneviève Garon

L'homme d'affaires très connu dans le milieu musical québécois a subi une courte enquête préliminaire cette semaine au palais de justice de Laval.

Trois témoins ont été appelés à la barre, dont la plaignante et l'enquêteur chargé du dossier. La teneur des témoignages est frappée d'une ordonnance de non-publication.

La victime alléguée est une femme âgée maintenant de 50 ans. Selon le document judiciaire consulté par Radio-Canada, l'agression sexuelle se serait produite entre le 1er septembre 1980 et le 30 juin 1981, à Laval. La plaignante avait alors 13 et 14 ans.

Pierre Marchand, qui était dans la vingtaine à ce moment, est accusé de viol, d'avoir eu des rapports sexuels avec l'adolescente, d'attentat à la pudeur et de grossière indécence, selon les chefs d'accusation de l'époque. L'accusé est en liberté pendant les procédures judiciaires. Les accusations ont été portées le 27 mars dernier.

« Un cauchemar »

L'avocat de Pierre Marchand, Marc-Antoine Carette, spécialisé dans les dossiers d'agressions sexuelles, ne veut pas donner de détails sur la situation personnelle de son client. « Ça va être un cauchemar, mais je ne peux pas commenter davantage », a-t-il dit.

L'ex-président du secteur musique du Groupe Archambault ne devrait pas être présent en cour lors de sa prochaine audience, prévue le 8 septembre prochain. Selon son avocat, la durée de l'éventuel procès sera abordée. Aucune date n'a encore été fixée. La procureure aux poursuites criminelles et pénales est Karine Dalphond.

Pour l'instant, Pierre Marchand a fait le choix de subir un procès devant juge et jury, mais il pourrait encore choisir d'être jugé seulement par un magistrat. Il a plaidé non coupable.

En 1986, Pierre Marchand a cofondé, avec Moses Znaimer, la première chaîne de télévision musicale francophone au Canada, MusiquePlus. Onze ans plus tard, il a participé à la création de la chaîne musicale MusiMax. Il a quitté la présidence de la station en 2007 et a ensuite œuvré au sein du Groupe Archambault jusqu'à sa démission, en 2013.

Avec la collaboration d'Isabelle Richer

Plus d'articles

Commentaires