Retour

Affaire Dziekanski : presque deux ans de prison pour Monty Robinson

Monty Robinson, un des agents de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) impliqués dans la mort de Robert Dziekanski, a été condamné à 2 ans moins 1 jour de prison, 1 an de probation, et 240 heures de services communautaires, après avoir été reconnu coupable de parjure dans l'affaire en mars 2015.

L'immigrant polonais Robert Dziekanski a perdu la vie après avoir reçu de multiples décharges de pistolets électriques tirées par des agents de la GRC à l'aéroport de Vancouver en 2007.

Le juge Nathan Smith a affirmé vendredi en Cour suprême provinciale, à Vancouver, que M. Robinson avait la responsabilité de dire la vérité en tant que policier.

La peine maximale pour parjure est de 14 ans, mais la plupart des peines imposées sont d'entre 1 et 3 ans, selon le juge.

Lors du procès, les avocats de la Couronne ont réclamé qu'une peine d'emprisonnement de trois ans soit imposée à l'ancien agent de la GRC. En revanche, l'avocat de M. Robinson avait demandé la prison avec sursis. Il avait indiqué que son client souffrait d'un syndrome de stress post-traumatique au moment de l'incident.

M. Robinson fait partie de quatre agents impliqués dans ce dossier. Deux ont été acquittés de parjure et le troisième, Kwesi Millington, a été condamné à 30 mois de prison.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


10 métiers vraiment étranges





Rabais de la semaine