Retour

Affaire Ugo Fredette : un témoin important recherché

La Sûreté du Québec (SQ) est à la recherche d'un homme qui aurait été aperçu en compagnie d'Ugo Fredette à Rouyn-Noranda, dans la nuit de jeudi à vendredi.

L'individu en question serait âgé d'environ 40 ans, mesure 1,67 mètre, a les cheveux bruns et les yeux bleus. Il porte une barbe foncée.

Les policiers ont des raisons de croire qu'il s'agit d'un témoin important en lien avec le meurtre d'une femme survenu à Saint-Eustache jeudi dernier, et qu'il serait relié à l'enlèvement de l'enfant qui a fait l'objet d'une alerte Amber au Québec et en Ontario.

Le témoin pourrait également détenir des informations sur Yvon Lacasse, le septuagénaire qui manque toujours à l'appel.

Le principal suspect dans cette affaire, Ugo Fredette, est pour sa part toujours hospitalisé à Ottawa.

Pas d'enquête sur les blessures d'Ugo Fredette

L'Unité des enquêtes spéciales de l'Ontario (UES) a annoncé dimanche qu'elle n'enquêtera pas sur les circonstances ayant mené à l'hospitalisation d'Ugo Fredette, le principal suspect dans l'enlèvement de lenfant à Saint-Eustache.

À la lumière des évaluations médicales de M. Fredette, l’UES a jugé que l’incident ne relevait pas de son mandat.

Le travail de l'UES vise à déterminer « s’il y a des preuves d’action fautive criminelle de la part de la police » dans les cas de blessures graves, décès et d'allégations d’agression sexuelle.

Samedi, Ugo Fredette a été transporté d'urgence à l'hôpital pour des blessures subies alors qu'il se trouvait en détention au poste de police de Renfrew, en Ontario, et qu'il était sur le point d'être remis aux agents de la SQ.

La Police provinciale de l'Ontario (PPO) refuse toujours de préciser les circonstances et la nature de ses blessures, mais la décision de l'UES laisse croire qu'il se serait blessé tout seul.

Son transfert au Québec, qui devait avoir lieu samedi, dépend maintenant de son état de santé.

Les agents de la SQ se sont présentés à l'hôpital dimanche pour rencontrer les autorités médicales, qui ont toutefois refusé de permettre le transfert de M. Fredette. Ce dernier serait dans un état semicomateux et refuserait de parler.

Il passera donc une deuxième nuit à l'Hôpital d'Ottawa, où il se trouve depuis samedi soir.

Aucune accusation n'a encore été portée contre Ugo Fredette, mais l'enquête se poursuit.

M. Fredette est le principal suspect dans l'enlèvement de l'enfant de six ans qui a déclenché une alerte Amber au Québec et en Ontario jeudi soir. Il a été arrêté après une cavale de près de 24 heures, vendredi soir, dans les environs de Griffith, en Ontario.

L'enfant a quant à lui été retrouvé sain et sauf à l'intérieur du véhicule conduit par le suspect, et a depuis été confié à la Direction de la protection de la jeunesse.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine