Retour

Affaire Weinstein : Nathalie Simard connaît le prix de la dénonciation

Nathalie Simard connaît bien le prix à payer pour tenir tête aux puissants de l'industrie artistique. Dans la foulée de l'affaire Weinstein, la chanteuse salue le courage des femmes qui osent parler. En 2004, malgré la peur et le chantage, elle avait dénoncé son gérant Guy Cloutier pour les abus qu'il lui a fait subir lorsqu'elle était enfant.

Elle s'est confiée à la journaliste Tamara Alteresco.

« Moi je suis très touchée de voir ces actrices très connues qui décident de se mettre à nu. De se donner la main pour former une chaîne de solidarité afin de passer un message clair, net et précis que le harcèlement sexuel, c’est non. Et que le viol, c’est non. Les agressions sexuelles, c’est non, et la pédophilie, ça en fait partie aussi. »

Elle déplore le peu de sympathie qu’elle a eue du milieu artistique, à l’époque où elle a dénoncé son gérant, il y a maintenant 13 ans.

« Les deux années qui ont suivi la dénonciation, ça a été merveilleux. J’ai pu faire ce que je voulais, aider la société, faire de la prévention auprès des écoles, auprès des femmes, auprès des hommes. Mais après deux ans, j’ai senti le côté sombre de ce milieu. Il y en a qui se sont donné la main pour me démolir, me définir comme une femme que je n’étais pas. »

La chanteuse paie encore le prix de l'injustice qu'elle a subie. « Même s’il a plaidé coupable, qu’il s’est défini comme un monstre, il y a encore de l’injustice qui me suit, et ça, cela fait mal. »

Les manipulateurs « sont tous pareils »

Elle perçoit dans les témoignages des victimes le portrait des manipulateurs. « Ils sont tous pareils, ils ne sont pas différents, les agresseurs, les harceleurs et les pédophiles, ils sont tous pareils », dit-elle.

Nathalie Simard lance un appel aux autres victimes pour qu'elles se lèvent.

A-t-elle de l'amertume, lui demande la journaliste?

« Oh non! », s'exclame la chanteuse. Nathalie Simard affirme qu'elle est une femme libre désormais. Elle se trouve chanceuse et choyée, entourée de son mari, de sa fille, de ses amis et de son public qui la suit depuis 38 ans.

. . .

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine