Michel Venne a été formellement arrêté jeudi soir. L'ex-journaliste et ancien directeur de l'Institut du Nouveau Monde s'est rendu au poste de police de Longueuil après avoir pris une entente avec l'enquêteur du Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) chargé du dossier.

Il a été interrogé puis relâché sous promesse de comparaître, le 18 juillet prochain, au palais de Justice de Québec.

Michel Venne fait face à deux chefs d'accusation d'agression sexuelle et d'exploitation sexuelle.

Un mandat d'arrêt a été lancé contre lui le 31 mai dernier pour ces deux accusations.

Michel Venne aurait touché une partie du corps de la plaignante à des fins d’ordre sexuel entre le 1er juillet et le 31 août 2008, selon le mandat d’arrestation.

En 2008, la victime alléguée était une adolescente envers qui Michel Venne était en situation d’autorité ou de confiance, d’où le chef d’accusation d’exploitation sexuelle.

Plus d'articles