Retour

Alcool au volant : le vice-premier ministre de la Saskatchewan démissionne

Le vice-premier ministre de la Saskatchewan, Don McMorris, a présenté sa démission samedi matin après avoir été accusé de conduite avec facultés affaiblies vendredi soir.

« Je n'ai pas de mots pour décrire combien je suis désolé, pour ma famille, mes collègues et les Saskatchewanais, pour mes actions », a déclaré, dans des excuses officielles, celui qui est aussi responsable de la Régie des alcools et des jeux de hasard de la Saskatchewan, ainsi que de la Société d'assurances de la province.

Il a ajouté qu'il quitte le caucus gouvernemental pour régler les conséquences judiciaires des accusations qui pèsent contre lui et qu'il commencera un programme d'aide psychologique.

« Je n'aurais jamais dû me retrouver au volant après avoir bu. C'était une mauvaise décision. Je suis désolé et prêt à assumer les conséquences de mon acte », conclut-il.

Le premier ministre de la province, Brad Wall, a fait savoir qu'il allait nommer un vice-premier ministre intérimaire pour remplir les fonctions de Don McMorris à partir de lundi.

« Je suis très déçu de ses actes. Le fait de boire et de conduire gâche des vies. C'est complètement inacceptable », a-t-il déclaré.

Élu depuis 1999

Don McMorris reste le député provincial d'Indian Head-Milestone, une circonscription rurale du sud-est de la Saskatchewan, où il est élu depuis 1999.

Jusqu'à samedi, il occupait également le poste de ministre responsable des Investissements de la Couronne, de la Commission de la fonction publique et de l'Initiative de rationalisation de la Saskatchewan.

Le 13 mai, il avait lancé une campagne de sensibilisation pour lutter contre la conduite en état d'ivresse, en déclarant que trop de personnes meurent sur les routes à cause de l'alcool en Saskatchewan.

« Tout le monde peut perdre un être cher à cause de l'alcool au volant. Nous devons respecter ceux que nous aimons et les autres automobilistes, et ne jamais conduire sous l'emprise de l'alcool ou des drogues », avait-il déclaré.

Le 25 mai, Don McMorris a été un des trois ministres chargés par Brad Wall d'enquêter sur la sécurité des automobilistes en vue du plan fédéral de légaliser la marijuana.

Plus d'articles

Commentaires