Retour

Alphabet de Google pèse plus lourd qu'Apple en bourse

La maison mère du moteur de recherche Google, Alphabet, est maintenant la première capitalisation boursière des États-Unis, ayant détrôné Apple, mardi, qui régnait au sommet depuis quatre ans.

L'action d'Alphabet avait nettement monté lundi après la clôture de la Bourse de New York, en réaction à de solides résultats trimestriels.

Confirmant la tendance dessinée dans les échanges électroniques lundi soir, Alphabet a damé le pion à Apple à mi-journée mardi en totalisant quelque 547 milliards de dollars de capitalisation boursière à New York, devant Apple et ses 530 milliards de dollars.

Nul ne sait combien de temps ce nouveau règne durera. La capitalisation boursière d'une entreprise, qui équivaut au nombre d'actions en circulation multiplié par leur prix, est par nature sujette à des variations constantes qui dépendent du cours du titre.

Apple avait pris la première place à Exxon Mobil en 2012 et a atteint jusqu'à 760 milliards de dollars américains de capitalisation, au début 2015.

Microsoft avait évincé de la première place International Business Machines, il y a environ 20 ans.

Alphabet, auparavant Google, avait travaillé de concert avec Apple dans la conception de l'informatique mobile. Mais ce partenariat avait pris fin quand Google avait lancé son propre système d'exploitation Android, en 2008.

Succès unanime pour Alphabet

Si Apple a eu plus de mal, c'est que sa déconfiture s'est inscrite dans un contexte de diminution des ventes d'iPhone et en l'absence d'un autre produit destiné à remuer les foules.

L'action Alphabet est bien plus chère que celle d'Apple, avec un ratio cours sur bénéfices de 38 environ contre 11 pour Apple. Alphabet ne verse pas de dividende, alors que celui d'Apple donne un rendement de 2 % environ annuellement.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine