Retour

Anderson remporte un marathon contre Isner et passe en finale à Wimbledon

Le Sud-Africain Kevin Anderson l'a emporté 7-6 (8/6), 6-7 (5/7), 6-7 (9/11), 6-4 et 26-24 sur l'Américain John Isner, vendredi, à Wimbledon. Cette demi-finale marathon sur le court central a duré 6 h 36 min.

Malgré ses 53 as, Isner n'a pas réussi à venir à bout d'Anderson qui avait fait le même coup à Roger Federer, le battre à l'usure.

Il rencontrera en finale dimanche le vainqueur du match entre l'Espagnol Rafel Nadal et le Serbe Novak Djokovic.

À 6 h 36 min, ce match est le deuxième de l'histoire de Wimbledon pour sa longueur.

John Isner avait gagné le plus long, en 2010. Dans un match de premier tour qui s'était étalé sur trois jours contre le Français Nicolas Mahut, il avait bouclé la cinquième manche 70-68 pour arrêter le compteur à 11 h 5 min de jeu.

À 32 ans, Anderson disputera sa deuxième finale en grand chelem, après celle perdue en septembre aux Internationaux des États-Unis face à Nadal. Il est le premier joueur de son pays à atteindre cette étape de la compétition à Wimbledon depuis Brian Norton en 1921.

Après avoir mené deux manches à une, Isner, géant américain de 33 ans (2,08 m), a fini par céder face au géant sud-africain (2,03 mètres) au terme d'une cinquième manche de 175 minutes.

Les chiffres donnent le vertige, avec notamment 103 as cumulés (49 pour Anderson, 53 pour Isner) et 247 coups gagnants au total (118 pour le Sud-Africain, 129 pour l'Américain).

La deuxième demi-finale oppose Nadal à Djokovic sous le toit fermé du court central. Ce dispositif permet de prolonger les parties dans la soirée, malgré le manque de luminosité, mais pas au-delà de 23 h (heure locale) en raison d'un couvre-feu imposé par les résidents de Wimbledon.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Les 10 meilleures destinations vacances lorsqu'on est végane





Rabais de la semaine