Un mois après son congédiement de CHOI Radio X et quelques jours après la publication des derniers sondages radio, André Arthur brise le silence. Choqué et amer, il affirme avoir été manipulé par son ex-employeur.

André Arthur reproche à CHOI Radio X de ne pas l'avoir informé des raisons claires de son congédiement, alors qu'il trônait au sommet des cotes d'écoute. « J'ai reçu un bulletin comme quoi j'étais le premier de la classe [en matière de cotes d'écoute à Québec], mais que je n'étais pas admis au cours suivant », dénonce-t-il.

« J'ai déjà fait des erreurs à la radio, admet l'animateur de 72 ans. Avec Radio X, j'avais pris la précaution de leur dire : "on va préenregistrer, vous allez écouter et diffuser ce qui fait votre affaire". »

Selon l'animateur, la direction de CHOI Radio X aurait pris la décision de le congédier afin « d'acheter la paix avec ses amis » à la suite des propos qu'il a tenus au sujet de Jean Lapierre.

« Jean Lapierre est mort et j'ai posé les questions, affirme-t-il. Peut-être que l'enquête du Bureau de la sécurité des transports me donnera raison, à savoir ce qu'il faisait là. »

Incertitude

Bien qu'il ait fait ses adieux à ses auditeurs à la fin avril, André Arthur n'exclut toutefois pas un retour sur les ondes. Il déplore qu'on ait mis fin à sa carrière d'une manière aussi brutale.

« Quand on voit venir la fin de sa vie, on essaie de finir ça de manière correcte avec les gens qu'on aime. Moi, j'ai toujours rêvé de faire pour mes enfants un peu plus que ce mon père avait fait pour moi. J'étais en train de le faire et ça a arrêté. »

D'après une entrevue d'Alain St-Ours

Plus d'articles

Commentaires