Retour

Angélil laisse derrière lui une oeuvre immense et un empire colossal

Il lui a fallu des décennies, mais il y est arrivé : René Angélil a construit un véritable empire financier au coeur duquel se trouve son épouse et, pourrait-on dire sa muse, Céline Dion. Alors que le monde entier absorbe la nouvelle de son décès, jeudi, il mesure du même coup l'ampleur de son oeuvre sur le plan économique.

Qu'on y pense : Céline Dion et René Angélil détiennent une fortune évaluée à plus de 700 millions de dollars canadiens. Il s'agissait, en 2013, de la 101e fortune en importance au Canada. À elle seule, Céline Dion s'enorgueillit d'avoir vendu 225 millions d'exemplaires des 33 albums et des 15 compilations qu'elle a enregistrés. 

C'est en 1979 que René Angélil fonde la compagnie de production qui porte alors son nom et par laquelle il prendra sous son aile, deux ans plus tard, la jeune Céline, adolescente à l'époque.

Les Productions René Angélil, qui deviendront les Productions Feeling, vont prendre un essor considérable au fur et à mesure que le couple Dion-Angélil assoit ses assises à Las Vegas. La salle du Colosseum du Caesars Palace a d'ailleurs été conçue expressément pour accueillir le spectacle de Céline Dion.

« Las Vegas est devenu le chez nous de Céline et René » - Mitch Garber, PDG Ceasars Interactive Entertainment

Si Charlemagne a vu naître la chanteuse, Las Vegas l'a propulsée d'une manière unique et a été très profitable pour l'empire Dion-Angélil. Ainsi, les retombées économiques des spectacles de Céline Dion dans cette ville équivalent à 114 millions par année. Jusqu'à 7000 emplois directs et indirects y sont reliés. Et ces spectacles ont contribué à accroître le tourisme à Las Vegas de 3 %.

René Angélil a aussi exercé son flair dans le domaine de la restauration, avec des investissements dans la chaîne Nickels en 1990, puis avec l'achat de cette institution qu'est le restaurant Schwartz's sur le boulevard Saint-Laurent, à Montréal. De son côté, Céline Dion a participé aux campagnes publicitaires d'entreprises telles qu'Air Canada et Chrysler, des contrats importants pour le clan Dion-Angelil.

Quand, en 2014, René Angélil s'en remet à Aldo Giampaulo pour diriger au quotidien son entreprise, Céline Dion figure parmi les cinq plus grandes fortunes chez les chanteuses.

La philanthropie des Dion-Angélil

Le couple s'est voué à de nombreuses causes, notamment à celle de la Fondation du Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine. En se prêtant aux campagnes menées pour aider cet établissement, Céline Dion a contribué à faire amasser 125 millions de dollars en 2002 et 150 millions de dollars en 2012. René Angélil a été associé de son côté à des chaires de recherche sur le cancer. 

« La chose la plus importante que René m'a apprise, c'est qu'on peut avoir du succès en affaires et rester très gentil et juste, a affirmé sur les ondes de RDI Mitch Garber, PDG du Ceasars Interactive Entertainment. C'est sûr qu'il pouvait être tough quand il fallait, mais 99 % du temps, René était super fin. » 

De l'avis de M. Garber, Céline Dion a considérablement appris de son mari au fil des années : « C'est devenu une femme d'affaires en même temps qu'un des plus grands talents au monde », dit-il, confiant qu'elle saura gérer cet avenir qui s'ouvre devant elle sans « René ».

Avec les informations de Gérald Fillion

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine