Retour

Angelique Kerber triomphe en finale à Flushing Meadows

L'Allemande Angelique Kerber a remporté samedi les Internationaux des États-Unis 6-3, 4-6, 6-4 contre la Tchèque Karolina Pliskova.

Kerber, déjà assurée de déloger lundi l'Américaine Serena Williams de la première place au classement mondial avant ce match, a brisé en 2 h 07 min le rêve de Pliskova qui disputait à 24 ans sa première finale d'un tournoi majeur.

La Tchèque a très mal commencé la rencontre avec 17 fautes directes en première manche pour un total de 47.

Dans la deuxième manche, Pliskova, 11e mondiale, a retrouvé son service et a pris l'ascendant pour finalement l'emporter 6-4.

Revenue à une manche partout, elle semblait avoir résolument pris le contrôle du duel, en prenant rapidement le service de son adversaire (3-2), débordée par sa puissance et au bord de la rupture dans l'étouffante chaleur de New York. Kerber est cependant revenu aussitôt à sa hauteur (3-3).

La Tchèque, tombeuse en demi-finale de Serena Williams, a plus tard craqué la première avec quatre erreurs grossières sur son service pour concéder la victoire à l'Allemande.

« C'est incroyable de remporter deux titres du grand chelem la même année, c'est la meilleure saison de ma carrière, c'est ici que tout a commencé pour moi », a rappelé Kerber qui alors 92e mondiale, avait atteint les demi-finales à Flushing Meadows en 2011.

A 28 ans, Kerber a réalisé une saison 2016 impressionnante, car outre ses trois titres cette saison, elle a atteint la finale à Wimbledon et aux Jeux olympiques de Rio.
Son seul échec retentissant a eu lieu sur la terre battue de Roland Garros où elle a été éliminée dès le 1er tour.

La native de Brême, d'origine polonaise, est la première Allemande à gagner aux Internationaux des États-Unis et à dominer le classement mondial depuis Steffi Graff en 1996.

 

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Toute la vérité sur la Vierge





Concours!



Rabais de la semaine