Retour

Anticosti : Pétrolia évoque une poursuite judiciaire

Le président-directeur général de Pétrolia évoque la possibilité de poursuivre le gouvernement du Québec pour qu'il respecte le contrat signé pour l'exploration des hydrocarbures sur l'île d'Anticosti.

Alexandre Gagnon a répété aux actionnaires de Pétrolia jeudi qu'il n'excluait aucun scénario, y compris celui d'entreprendre des démarches judiciaires.

La société en commandite Hydrocarbures Anticosti a demandé au ministère de l'Environnement l'autorisation d'effectuer trois forages avec fracturation hydraulique sur l'île.

La société gérée par Pétrolia attend toujours de recevoir le permis nécessaire pour réaliser la deuxième phase des travaux. Elle s'inquiète maintenant de la décision de Québec de mandater un comité d'experts indépendants pour analyser la requête.

Pour sa part, le premier ministre, Philippe Couillard, maintient que Québec va respecter le contrat.

La compagnie française Maurel et Prom, qui détient 21 % des actions de la société en commandite, a mandaté un lobbyiste pour connaître les intentions de Québec dans ce dossier, qui semble dans l'impasse.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine