Françoise Sasseville, une résidente de Trois-Pistoles, dans le Bas-Saint-Laurent, âgée de 70 ans, suit des cours afin d'obtenir une licence de pilote d'avion privé. Elle a effectué récemment son premier vol solo.

Plus jeune, Francoise Sasseville rêvait de devenir hôtesse de l'air pour voyager partout dans le monde.

Ce rêve lui est revenu il y a un peu plus de deux ans lors d'un appel téléphonique avec son fils. Ce dernier cherchait alors à s'acheter un avion avec un partenaire.

« Je lui ai répondu que je voulais être sa partenaire, explique la chef d’entreprise de 70 ans. Il m'a demandé si c'était sérieux et oui, ce l'était! »

La résidente de Trois-Pistoles passe de nombreuses heures chaque semaine à l'aéroport de Rivière-du-Loup. À raison de trois ou quatre heures par jour, elle suit sa formation pratique et théorique pour obtenir son permis de pilote d'avion privé.

Jusqu'à présent, l'apprentie-pilote a volé près de 40 heures. Pour l'un des entraîneurs de l'école Aviation MH, son parcours de vie et l'effort qu'elle met dans ses cours permettent à cette élève d'apprendre très rapidement.

Mésaventure à l’entraînement

Le moteur de l’avion a lâché lors du troisième cours alors que l’appareil se trouvait à 3500 pieds dans les airs. Son instructeur a alors pris les commandes.

Ce problème technique n'a pas arrêté Francoise Sasseville. Pour elle, le sentiment de liberté qu'elle éprouve dans son avion demeure très fort. D'ailleurs, elle souhaite continuer son apprentissage auprès de ses instructeurs au cours des prochaines années.

D'après les informations de Patrick Bergeron

Plus d'articles

Commentaires