Retour

Assurance-emploi : le NPD promet de geler les primes et d'augmenter les prestations

Après le chef libéral Justin Trudeau, c'était au tour du chef du NPD Thomas Mulcair de s'arrêter au N.-B. pour présenter les propositions de son parti sur l'assurance-emploi. Le NPD gèlerait les primes pendant quatre ans, au lieu de les réduire comme se sont engagés à faire les libéraux et les conservateurs.

Il augmenterait toutefois les prestations versées aux nouveaux parents et à ceux qui arrêtent de travailler pour s'occuper d'un parent malade. Il élargirait aussi l'admissibilité à l'assurance-emploi pour les chômeurs.

Un gouvernement néo-démocrate augmenterait aussi de cinq semaines le congé parental du deuxième parent d'un nouveau-né.

M. Mulcair faisait son annonce mardi à Moncton, l'une des provinces canadiennes où le chômage est le plus élevé et où la réforme de l'assurance-emploi du gouvernement Harper a été le plus décriée.

Le pourcentage de Canadiens sans emploi qui sont admissibles à l'assurance-emploi est en chute constante depuis 1990. Il est passé de 80 % à moins de 40 % aujourd'hui. M. Mulcair blâme les gouvernements libéraux et conservateurs successifs, qui ont constamment resserré les règles d'admissibilité, selon lui.

Le chef néo-démocrate a aussi accusé ses adversaires politiques d'avoir considéré la caisse de l'assurance-emploi comme une « tirelire » qu'ils pouvaient « piller » selon leur bon vouloir pour équilibrer les budgets.

Le NPD promet de créer une commission indépendante pour assurer une gestion indépendante de la caisse.

Plus d'articles

Commentaires