Retour

Aucune attente critique prévue à l'aéroport pour les fêtes

Les Canadiens n'ont pas à redouter un temps d'attente critique lors du temps des fêtes à l'aéroport Montréal-Trudeau, a affirmé l'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC), après que des douaniers eurent déclaré qu'ils redoutaient des achalandages monstres.

Le temps d’attente a grandement diminué depuis le 6 septembre dernier, a soutenu le directeur de l’Agence des services frontaliers du Canada, Patrick Lefort.

Durant l'été, des voyageurs avaient attendu près de deux heures en file avant de prendre place à bord de leur avion. M. Lefort a tenu à préciser qu'il s'agissait d'une situation « exceptionnelle ». Aucune attente critique n’est anticipée pour la période des fêtes et le mois de janvier, a-t-il fait savoir.

Or, le Syndicat des douanes et de l’immigration estime de son côté qu'aucune mesure significative n’a été prise depuis l’été pour améliorer le temps d’attente. « Ils sont toujours en mode analyse. On est rendus à la période des fêtes, et rien n’a été fait », a déploré le président-national du syndicat, Jean-Pierre Fortin.

L’ASFC a démenti ces allégations, affirmant avoir reçu l’avis d’un consultant et procédé à une analyse complète de la filière voyageur.

Un manque d’effectif

Selon le président du Syndicat des douanes et de l’immigration, les agents frontaliers ne sont pas assez nombreux pour pallier l’afflux croissant de voyageurs.

Il y a un manque d’agents à Montréal de façon permanente. Ça ne semble pas être une priorité pour le gouvernement libéral actuel.

Jean-Pierre Fortin, président national, Syndicat des douanes et de l'immigration

À Ottawa, l’opposition a reproché au gouvernement de Justin Trudeau sa lenteur dans ce dossier. « Tout porte à croire que les citoyens vont être pris dans la même situation pendant le temps des fêtes », a déclaré le porte-parole en matière de sécurité publique pour le Nouveau Parti démocratique (NPD), Matthew Dubé.

L’Agence des services frontaliers a affirmé pour sa part que les « ressources nécessaires » allaient être ajoutées durant la période des fêtes.

Avec les informations de Louis-Philippe Ouimet

Plus d'articles

Commentaires