Retour

Aussant revient au Québec pour diriger le Chantier de l'économie sociale

Le Chantier de l'économie sociale annonce que Jean-Martin Aussant deviendra le prochain directeur général de l'organisation. La nouvelle a été confirmée par voie de communiqué, mardi après-midi.

La nomination de M. Aussant fera l'objet d'une conférence de presse le 20 août. L'ex-chef d'Option nationale entrera en fonction au cours de ce même mois.

Le président du conseil d'administration du Chantier de l'économie sociale, Patrick Duguay, se réjouit de cette arrivée qu'il qualifie « d'intéressante » pour son équipe.

« C'est clair que pour nous c'est une excellente nouvelle. D'autant plus que Jean-Martin va se joindre à une équipe déjà aguerrie, à un conseil d'administration large et très inclusif, de grands réseaux d'entreprises d'économie sociale, des réseaux syndicaux ou universitaires, des mouvements sociaux, l'ensemble de régions du Québec, des jeunes », énumère-t-il.

Patrick Duguay précise que l'ancienne directrice générale de l'organisme, Nancy Neamtan, demeurera au service du Chantier en tant que conseillère stratégique.

Des signes avant-coureurs

Travaillant à Londres depuis deux ans, Jean-Martin Aussant a fait savoir la semaine dernière qu'il s'apprêtait à rentrer au Québec.

Lors des obsèques de l'ancien premier ministre du Québec et ex-chef du Parti québécois (PQ) Jacques Parizeau, Jean-Martin Aussant lui avait rendu un vibrant hommage empreint d'émotion.

Certains observateurs de la scène politique y avaient décodé l'annonce d'un probable retour au bercail.

Quitter le PQ, puis le Québec

En juin 2011, Jean-Martin Aussant avait claqué la porte du PQ. Il estimait que le parti n'en faisait pas assez pour promouvoir la souveraineté du Québec. Il avait alors fondé son propre parti, Option nationale.

Deux ans plus tard, il annonçait son retrait de la vie politique, expliquant être incapable de mener de front sa carrière politique et son rôle de père. Il a ensuite quitté le Québec pour Londres, où il a travaillé pour la banque Morgan Stanley.

Plus d'articles

Commentaires