Retour

Autres médailles d'or pour Hamelin et St-Gelais

Déjà médaillés d'or sur 1000 m, les Québécois Marianne St-Gelais et Charles Hamelin ont empoché deux autres triomphes, dimanche, sur 500 m à la Coupe du monde de Dresde en Allemagne.

Comme c'est devenu son habitude cette saison, St-Gelais a bondi tel un fauve pour creuser un large écart que la Britannique Elise Christie n'a jamais pu combler.

Au fil d'arrivée, St-Gelais avait franchi la distance en 43,080 secondes soit l'équivalent d'une vitesse de pointe (dans les virages) de 46,6 km/h. La Néerlandaise Lara van Ruijven a récolté la médaille de bronze.

En finale du 1500 m, Valérie Maltais a été éliminée à la suite d'une disqualification pour obstruction. La Corée du Sud y a donc signé un triplé grâce à Minjeong Choi, Do Hee Noh et Alang Kim.

Les Italiennes ont causé une certaine surprise en remportant le relais 3000 m devant la Hongrie et le Japon. Les Canadiennes n'étaient pas qualifiées pour la finale. St-Gelais, Maltais, Kasandra Bradette et Jamie MacDonald ont été disqualifiées en demi-finale.

Chez les hommes, Charles Hamelin a récolté l'or devant les Russes Semen Elistratov et Dmitry Migunov. Un autre Québécois, Samuel Girard, a conclu à seulement 109 millièmes de secondes de la médaille de bronze.

Le relais masculin de 5000 m a mis la main sur la médaille d'argent. Girard, Hamelin, Charle Cournoyer et Alexander Fathoullin ont été devancés de 265 millièmes par le quatuor russe. Les États-Unis ont complété le podium.

Sur 1500 m, Namasthée Harris-Gauthier a de nouveau fini au pied du podium. François Hamelin a remporté la petite finale avec un temps de 2 min 21 s 86/1000.

Autres résulats canadiens :

  • Audrey Phaneuf : 7e au 500 m
  • François Hamelin : 8e au 1500 m
  • Kasandra Bradette : 11e au 500 m
  • Charle Cournoyer : 14e au 500 m

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine