VIDÉO 360° - Les spermophiles sont des petits rongeurs qui, chaque été, envahissent les grands espaces des Prairies canadiennes. Rencontre inusitée avec les spermophiles du marais Oak Hammock, au Manitoba.

Un texte de Christianne Hacault

Ces petits rongeurs, enjoués et curieux, sont particulièrement actifs au mois d'août. « Ils veulent se gaver le plus possible avant l'arrivée de l'hiver », explique le responsable du marketing et des communications du marais Oak Hammock, Jacques Bourgeois. « Ils sont omnivores et vont se nourrir d'à peu près tout. »

Explorez l'habitat des spermophiles grâce à cette vidéo 360°. Sur un ordinateur, déplacez votre champ de vision et découvrez d'autres angles de vue avec la souris ou le clavier. Sur téléphone mobile ou tablette, touchez l'écran, faites glissez l'image ou bougez l'appareil dans la direction souhaitée.

Bien que les spermophiles adultes commenceront à hiberner à la fin du mois d'août, les plus jeunes bestioles seront actives jusqu'à la fin du mois d'octobre pour pouvoir accumuler la graisse nécessaire pour arriver à survivre l'hiver.

Proches parents des marmottes et des chiens de prairie, mais en version miniature, les spermophiles sont des maîtres de l'hibernation. Lorsqu'ils sont en période de dormance, leur rythme cardiaque passe de 200 à 5 battements par minute.

« Leur hibernation, c'est presque comme une animation suspendue : leur rythme cardiaque diminue tellement qu'ils arrêtent de vieillir », explique M. Bourgeois, en ajoutant que les spermophiles en hibernation ne respirent qu'une fois toutes les 5 à 10 minutes.

« Donc c'est vraiment la cure pour la jeunesse éternelle; on a juste à dormir tout l'hiver et on va pouvoir vivre des années et des années! »

Plus d'articles

Commentaires