Retour

Avion d'Air France dérouté à Halifax : plus de peur que de mal

Le transporteur Air France explique qu'un de ses avions a été dérouté à Halifax en raison d'une fausse alerte à la bombe, et que l'appareil va repartir mercredi soir.

Le vol Air France 55 faisait route de Washington à Paris, mardi, lorsqu'il a été dérouté sur Halifax. Il a atterri à 22 h 27 (heure locale), indique Air France. Le Boeing 777 transportait 262 passagers et membres d'équipage, précise la GRC.

Les policiers ont fouillé l'appareil avec des chiens entraînés pour trouver des explosifs. La GRC a indiqué à 3 h qu'elle n'avait trouvé aucun explosif. La piste principale de l'aéroport avait été fermée durant cette opération, et elle a été rouverte mercredi à 4 h.

Il a fallu 75 minutes pour débarquer les passagers. Ils ont été accueillis à l'aéroport, les policiers les ont interrogés, puis ils ont passé la nuit dans des hôtels, indique une porte-parole de l'aéroport.

L'entreprise Air France explique qu'en raison de la réglementation sur les heures de travail des membres d'équipage, l'avion reprendra son vol à 19 h. Il arrivera à Paris jeudi à 6 h (heure locale). Le vol a maintenant le numéro 4093.

Air France a confirmé qu'un appel anonyme a aussi mené au déroutage d'un autre appareil. Le vol 65, qui était parti de Los Angeles, a été dérouté à Salt Lake City. Les autorités n'ont pas trouvé d'explosif non plus, et l'avion a déjà repris son vol.

Air France ajoute qu'elle regrette tout inconvénient pour ses passagers. Elle souligne que son unique priorité est leur sécurité.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine