Retour

Backstreet Boys : plaisir nostalgique à profusion

« Je t'aime Québec! » Les Backstreet Boys, qui avaient promis une soirée mémorable au public québécois, ont certainement comblé beaucoup d'attentes avec leur spectacle rempli de tous leurs grands succès dans l'ambiance romantico-kitsch assumée à laquelle on s'attendait.

Un texte de Véronica Lê-Huu

« C’est fantastique d’être de retour ici, à Québec! Toute cette foule, c’est probablement notre plus gros spectacle! [traduction] », a lancé A. J. McLean dès les premières minutes.

Nick, Brian, Kevin, Howie et A. J., qui ont ouvert la soirée avec Larger Than Life et The One, tout de blanc vêtus et bottillons argent aux pieds, ont certainement senti immédiatement que la magie allait opérer entre eux et la foule.

Le public était très nombreux – composé à forte majorité de femmes – et les lumières clignotantes projetées par les spectateurs scintillaient jusque derrière les arbres. Ce public allait passer les 90 prochaines minutes dans le plaisir nostalgique de son adolescence avec Get Down, I’ll Never Break Your Heart et We’ve Got It Goin’ On.

Changements de costumes, costars paillettes, écrans de fumée dense et envolée de ballons blancs... C’est dans une mise en scène faite pour séduire que les 5 garçons ont retracé leur 24 ans de carrière sans économie de mouvement aucune. Les nombreuses chorégraphies exécutées en compagnie de leurs danseurs donnaient beaucoup à voir.

La justesse des voix n’étant pas toujours au rendez-vous, l’ensemble du spectacle pouvait compenser largement. Le public n’a d'ailleurs pas semblé leur en tenir rigueur. De toute façon, il était là pour les soutenir à l'unisson dans chacune de leurs chansons.

Car, si on ne va pas nécessairement voir les Backstreet Boys pour la qualité des textes, il faut admettre que les paroles ont le mérite d’être faciles à retenir. Ça met tout de suite de l’ambiance!

Les BSB se sont montrés reconnaissants envers leur public québécois, qui les a soutenus dès le départ. Ils l'ont souligné quelques fois, sont descendus serrer des mains, ont intégré Québec dans les paroles de chansons... et promis de revenir l’an prochain!

Des admiratrices comblées

Les fans ont semblé apprécier. « Ils ont fait toutes les chansons, les costumes étaient parfaits, tous les membres étaient bien mis en valeur. J’étais conquise dès la première chanson », dit Laurianne Lapierre, qui était venue avec une dizaine d’amies.

« C’était incroyable, on n’a plus de voix! » affirme une autre spectatrice.

Plusieurs auront d'ailleurs choisi d'aller prolonger le plaisir à la fin du spectacle. Il semble que les places à 300 $ pour rencontrer les membres du boys band américain à l'hôtel Palace Royal à la suite du concert ont toutes trouvé preneurs.

En premières parties, Jonathan Roy suivi de Nick Jonas avaient réchauffé la scène. Ils se sont tous les deux dits honorés de jouer à la soirée des Backstreet Boys, un groupe dont ils sont des admirateurs de longue date.

Nick Jonas a profité de sa prestation pour chanter une nouvelle composition pour la foule de Québec, un public qu’il a qualifié d’«  extra special ».

Plus d'articles

Commentaires