Retour

Barricades à la Romaine : Québec rencontre les Innus

Le gouvernement du Québec a relancé mercredi les discussions avec la communauté innue de Nutashkuan à la suite de la levée des barricades au chantier de la Romaine.

Le 17 juillet dernier, lors de la levée du barrage routier à l'entrée du complexe hydroélectrique, le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, et le chef de la communauté innue de Nutashkuan, Rodrigue Wapistan, avaient alors convenu d'organiser une rencontre entre les différentes parties.

Le ministre de l'Énergie et responsable du Plan Nord, Pierre Arcand, et le ministre responsable des Affaires autochtones, Geoffrey Kelley, ont participé à la rencontre, qui a duré plusieurs heures, dont l'objectif était de rétablir les relations entre Hydro-Québec et les membres de la communauté innue de Nutashkuan.

Le premier ministre Philippe Couillard n'a pas assisté à la rencontre, mais il a envoyé une lettre à la communauté dans laquelle il réitère son intention de faire des Premières Nations de véritables partenaires du développement économique au Québec.

Rappel des faits

La barricade à l'entrée du chantier hydroélectrique a paralysé les travaux au chantier de la Romaine pendant un peu plus de 48 heures.

Les Innus demandent le respect de leurs droits et de leurs titres ancestraux sur le territoire où est situé le complexe hydroélectrique. Ils estiment qu'Hydro-Québec bafoue l'entente signée en 2008, ce que nie la société d'État.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une tempête effrayante en Hongrie





Rabais de la semaine