Retour

Barry et Honey Sherman ont été tués par plusieurs assassins selon des enquêteurs privés

Selon une source avec une connaissance directe de l'enquête parallèle à celle qui est menée par la police de Toronto, des détectives privés embauchés par la famille croient que les milliardaires torontois retrouvés morts dans leur maison en décembre dernier ont été tués par plusieurs assassins.

Ces nouvelles informations contredisent une hypothèse qui avait largement circulé disant que la mort des Sherman était un meurtre suivi d'un suicide. Ceux qui connaissaient bien le couple avaient réfuté cette idée.

Barry, 75 ans, et Honey, 70 ans, ont été retrouvés morts par un agent immobilier dans le sous-sol de leur résidence du nord de Toronto le 15 décembre dernier.

La police a qualifié leurs décès de « suspects », mais n’a pas donné plus de détails depuis le début de l’enquête.

La famille Sherman a embauché une équipe d’experts pour mener une enquête séparée et indépendante.

La source a dit à CBC que les corps de Barry et Honey Sherman étaient assis en position verticale sur le sol près d’une piscine intérieure lorsqu'ils ont été découverts.

Les détectives privés ont trouvé des preuves montrant que leurs cous étaient entourés par des ceintures en cuir qui avaient été attachées à une rampe longeant la piscine, a ajouté la source.

Un coroner avait déjà déterminé que le couple était mort par strangulation.

Leurs poignets présentaient des signes de séquestration, mais aucune corde ou autre objet pouvant servir à attacher les poignets n'a été découvert, selon la source.

Leurs corps étaient par ailleurs avachis et leurs bras non attachés lorsqu’ils ont été retrouvés, ajoute-t-elle.

L’équipe de détectives privés croit que les Sherman ont en fait été assassinés le 13 décembre, soit deux jours avant la macabre découverte. Honey Sherman portait les mêmes vêtements que lorsqu’elle avait été vue pour la dernière fois le 13 décembre, selon la source.

Les détectives privés croient aussi que Honey Sherman a lutté contre son ou ses tueur(s). Elle avait des coupures à la lèvre et au nez et était assise dans une marre de son propre sang lorsqu’elle a été découverte.

Il y avait cependant relativement peu de sang sur ses vêtements du haut, ce qui suggère qu’elle avait eu la tête sur le carrelage, saignant pendant un certain temps, avant d’être attachée à la rampe dans une position verticale, a indiqué la source.

Plusieurs médias avaient rapporté que les enquêteurs de la police de Toronto traitaient la mort des Sherman comme un possible meurtre-suicide. Des amis proches et les quatre enfants du couple, qui comptent détruire la maison de leurs parents lorsque l’équipe d’enquêteurs médico-légaux privés aura eu le temps d’en examiner tous les recoins, ont toujours rejeté cette hypothèse.

Barry Sherman est le fondateur du géant de l’industrie pharmaceutique canadienne, Apotex. La fortune du couple était estimée à 4,77 milliards de dollars.

Le jour où les corps ont été découverts, la police a dit qu’il n’y avait pas de preuve d’entrée par effraction dans la maison.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards