Retour

Bartlett n'a jamais été rien de plus qu'un bénévole, maintient Couillard

Il était « un bénévole dans une équipe de bénévoles ». Encore une fois Philippe Couillard insiste, malgré les questions persistantes de l'opposition : William Bartlett, mêlé aux allégations de fraude à la Société immobilière du Québec (SIQ), n'a jamais été organisateur pour le PLQ. 

Un texte de Mathieu Dion correspondant parlementaire à Québec

« Je lui donne l'occasion de revenir sur sa déclaration, de rétablir les faits et peut-être de s'excuser à cette assemblée et aux Québécois », a rétorqué mercredi Jean-François Lisée, chef du Parti québécois (PQ), qui refuse de donner foi à la version du premier ministre.

« M. Bartlett est passé d'obscur bénévole à quelqu'un qu'on remercie dans un discours à l'Assemblée nationale, à pilier de l'organisation avéré dans un organigramme officiel du Parti libéral », a ajouté Éric Caire, porte-parole de la Coalition avenir Québec (CAQ) en matière d'efficacité de l'administration publique.

Philippe Couillard a accusé le PQ et la CAQ d'employer la technique de la culpabilité par association.

Le gouvernement s'en remet à l'UPAC

Schéma de son cru à l'appui, la porte-parole péquiste en matière d'éthique et d'intégrité, Agnès Maltais, a renchéri en demandant au gouvernement de « dénoncer le système de financement du Parti libéral qui a redonné à des collecteurs de fonds des millions de dollars qui appartenaient aux contribuables ».

Réagissant à ces propos, le ministre de la Sécurité publique, Martin Coiteux, a refusé d'avancer quoique ce soit et s'en est remis à l'enquête en cours de l'Unité permanente anticorruption (UPAC) dans ce dossier.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards