Retour

Belinda Bencic remporte la Coupe Rogers de Toronto

Le parcours de rêve de Belinda Bencic à la Coupe Rogers de Toronto s'est conclu avec un triomphe en finale, dimanche, contre Simona Halep.

La Suisse a réussi à gravir le dernier échelon, dans un duel âprement disputé, à la suite d'un abandon de la Roumaine dans la troisième manche. Bencic était aux commandes 7-6 (7/5), 6-7 (4/7) et 3-0 lorsque Halep a fait une croix sur le titre canadien.

Il s'agit de son deuxième sacre sur le circuit de la WTA. Plus tôt cette année, elle avait décroché la palme du tournoi sur gazon d'Eastbourne.

« J'ai maintenant l'impression que je suis à ma place, que je peux vraiment être l'une des meilleures joueuses », a déclaré la jeune sensation en conférence de presse.

Une pluie de bris a déferlé en lever de rideau de la première manche sur le court central torontois. Les deux femmes ont tour à tour subtilisé le service de l'autre au cours des cinq premiers jeux, ce qui a donné une priorité de 3-2 à Bencic.

Les choses se sont par la suite replacées, où un bris a été enregistré dans les sept jeux suivants.

Au bris d'égalité, la jeune surdouée s'est imposée 7-5, et s'est du coup approprié la manche initiale.

Dès l'entame de la deuxième manche, Bencic s'est forgé une avance de 2-0. Halep a rendu la pareille à sa rivale, pour recoller à 2-2.

Trois jeux plus tard, forte d'une priorité de 4-3, la joueuse de 18 ans a brisé la Roumaine, ce qui lui a donné l'occasion de servir pour le titre. Mais Halep n'avait pas dit son dernier mot, et a remporté les trois jeux suivants.

En retard 6-5, avec une troisième et décisive manche qui se pointait le bout du nez, ce fut au tour de Bencic de refuser d'abdiquer. Halep a cependant enlevé les honneurs du second bris d'égalité 7-4.

Menant 3-0 dans la manche ultime, Bencic a vu sa rivale jeter l'éponge en raisons de plusieurs ennuis de santé. « Je savais que je n'avais plus de forces. J'ai tenté de terminer le match, mais à 3-0, ça ne faisait aucun sens de continuer. »

Halep a dû recevoir des traitements à quelques reprises durant le match, en plus de boire des boissons hydratantes et d'utiliser des serviettes froides. « En première manche, je ressentais un peu de tensions dans mon muscle, jusqu'à mon genou. Ça s'est empiré en deuxième manche, avec des crampes à l'estomac et des étourdissements », a-t-elle expliqué en conférence de presse après le match.

Bencic a également eu quelques difficultés à composer avec la chaleur. « Aujourd'hui c'était difficile, il faisait très chaud. J'ai simplement tenté de me battre », a-t-elle reconnu. « C'était très difficile, pour nous deux, de maintenir la concentration. »

Avant d'ajouter Halep à son reluisant tableau de chasse dans la Ville Reine, la Suisse avait montré la porte de sortie à Eugenie Bouchard, Caroline Wozniacki, Sabine Lisicki, Ana Ivanovic et Serena Williams.

Quatre des six premières raquettes sur l'échiquier mondial font d'ailleurs partie de ses prises. « Je n'avais pas remarqué avant maintenant que j'avais défait six finalistes du grand chelem de suite. Je n'arrive pas à y croire, c'est incroyable », s'est-elle exclamé.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Ils en repêchent par milliers chaque année à Amsterdam





Rabais de la semaine