Le leader parlementaire du Parti québécois, Bernard Drainville, quitte la scène politique. Il démissionnera de ses fonctions de député aujourd'hui.

Bernard Drainville a sollicité le groupe Cogeco pour animer une émission de radio à Québec. Il remplacera l'ex-ministre libérale Nathalie Normandeau au FM93, propriété de l'entreprise.

Âgé de 53 ans, Bernard Drainville a été élu pour la première fois député de la circonscription de Marie-Victorin à Longueuil, en 2007, après avoir été journaliste à Radio-Canada.

Dans le gouvernement Marois, il a exercé les fonctions de ministre responsable des Institutions démocratiques. À ce titre, il a porté le projet de loi sur la laïcité du Parti québécois.

À Montréal, dans un point de presse, le premier ministre Philippe Couillard a affirmé qu'il ne commentera pas la démission de M.Drainville avant sa confirmation prévue mardi.

« J'ai vu passer la rumeur sur les fils de presse, a-t-il dit. Par déférence, je préférerais que M. Drainville se soit exprimé publiquement. C'est certain que si ça se produit, c'est un événement important. Je n'irai pas plus loin parce qu'il doit être le premier à s'exprimer publiquement. »

Martin Coiteux, le ministre des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire, a réagi avec prudence lui aussi au départ annoncé du député de Marie-Victorin. « On se voyait de part et d'autre des deux banquettes de l'Assemblée nationale. Je ne ferai pas d'autres commentaires que ça. Un petit peu surpris, oui, mais néanmoins ce sont des décisions de vie qui appartiennent à chacun. »

Le chef de la CAQ, François Legault, a pour sa part envoyé ce message sur Twitter : « Merci Bernard Drainville pour ta réforme du financement politique et ton débat nécessaire sur la charte des valeurs! Bonne chance! »

Lettre élogieuse de Jean-François Lisée

Le député de Rosemont et candidat à la direction du Parti québécois, Jean-François Lisée, a écrit une longue lettre, fort élogieuse, à l'adresse de Bernard Drainville sur Facebook.

« C'est fou tout ce qu'on te doit, Bernard! », a-t-il écrit « À 8 h 00 chaque matin, tu arrivais à la rencontre de préparation de la période de questions. Tu avais tout lu, tout absorbé, tout souligné. Non, pas souligné, surligné! Avec tes feutres verts, bleus et oranges, dans un code de priorité dans l'outrage que toi seul semblais pouvoir déchiffrer. Tu écoutais, tu consultais, puis tu tranchais. Tu étais beau à voir. »

Jean-François Lisée poursuit sa missive en soulignant l'important legs du député et ex-ministre.

« Tu n'as été ministre que pendant 18 trop courts mois, Bernard. Mais tu as redonné au Québec et à son processus électoral une intégrité nouvelle. Avoir cassé le système des prête-noms en réduisant à 100 $ par personne la limite permise, c'est à toi qu'on le doit. Avoir introduit la pratique des élections à date fixe, c'est à toi qu'on le doit. Avoir permis aux jeunes de voter dans les Cégeps et les Universités, c'est à toi qu'on le doit. Le combat pour enlever aux députés démissionnaires leur prime de départ, c'est ton combat. C'est ta victoire. »

La carrière politique de Bernard Drainville en 6 images

1. Élu député de la circonscription de Marie-Victorin aux élections générales du 26 mars 2007.


2. Exerce les fonctions de ministre responsable des Institutions démocratiques dans le gouvernement Marois de 2012 à 2014. À ce titre, il porte le projet de loi sur la laïcité du Parti québécois.

3. Dépose le projet de loi 2, adopté en décembre 2012, qui modifie la Loi électorale afin de réduire la limite des contributions par électeur, de diminuer le plafond des dépenses et de rehausser le financement public des partis.

4. Dépose aussi le projet de loi 3, adopté en juin 2013, qui prévoit la tenue des prochaines élections québécoises à date fixe.

5. Se lance dans la course à la succession de Pauline Marois en 2015, avant de se rallier à Pierre Karl Péladeau.

6. Leader parlementaire de l'opposition officielle depuis 2015.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine