Retour

Bertrand Cantat sort un premier extrait de son nouvel album

Le chanteur Bertrand Cantat, qui a passé quatre ans en prison pour avoir tué Marie Trintignant, est de retour en solo avec une œuvre très engagée contre le Brexit.

L'Angleterre est une chanson très politique de l'ancien chanteur du groupe Noir Désir et annonce la sortie d'un album solo pour décembre. Bertrand Cantat y dénonce l'égoïsme occidental à l'égard de l'arrivée des milliers de migrants : « Tu peux crever dans la jungle / On n’a rien à foutre de ta gueule / Tu vas rester planté là ».

Le chanteur évoque aussi la première ministre britannique Theresa May dans la chanson : « Ça donne des idées aux Français / On a mieux que Theresa May / Et les vaches sont bien gardées ». Un autre chanteur français avait ciblé une première ministre de ce pays, soit Renaud dans sa chanson Miss Maggie, parue en 1985, qui parlait de Margaret Thatcher en termes peu flatteurs.

La nouvelle chanson de Bertrand Cantat est offerte en téléchargement sur les sites de musique en ligne.

Depuis sa libération de prison en 2007, Bertrand Cantat a tenté de reprendre sa carrière musicale, d'abord avec Détroit en 2013. Des musiciens de ce groupe, soit Pascal Humbert et Bruno Green, participent à l'album solo de Cantat. Le premier extrait de l'album de Détroit, Droit dans le soleil, avait été écrit avec le metteur en scène québécois d'origine libanaise Wajdi Mouawad, un ami de Bertrand Cantat.

En 2011, l'annonce de sa participation dans une pièce de Wajdi Mouawad avait créé la controverse. Le Théâtre du Nouveau Monde (TNM) avait finalement fait marche arrière.

Plus d'articles

Commentaires