Retour

Bientôt moins de nicotine dans les cigarettes américaines

L'Agence américaine de l'alimentation et des médicaments (FDA) a annoncé vendredi qu'elle entend diminuer le taux de nicotine légal présent dans les cigarettes afin d'éviter de créer une dépendance chez les fumeurs.

C'est la première fois que les autorités américaines s'attaquent directement à la substance responsable de la dépendance au tabac.

Jusqu'à présent, les mesures antitabac se limitaient à des mises en garde contre les dangers du tabagisme sur les paquets de cigarettes, des taxes sur le tabac et des campagnes de dissuasion visant surtout les jeunes.

La FDA a aussi annoncé qu'elle reportait de plusieurs années l'entrée en vigueur de réglementations sur les cigares et cigarettes électroniques. L'obligation pour les fabricants de cigarettes électroniques d'obtenir le feu vert de la FDA avant de commercialiser leurs produits est aussi repoussée.

Les fabricants de cigares, de pipe à tabac et de narguilés devront ainsi se soumettre aux nouvelles règles d'ici 2021, tandis que les fabricants de cigarettes électroniques disposeront d'une année supplémentaire.

L'administrateur de la FDA, le docteur Scott Gottlieb, a indiqué que les mesures dévoilées vendredi s'inscrivent dans un plan plus large visant à décourager la population américaine de fumer des cigarettes conventionnelles, et d'opter plutôt pour des produits moins nocifs, comme les cigarettes électroniques.

Les jeunes ciblés par les cigarettes électroniques

Pour le président de « Campaign for Tobacco-Free Kids », Matthew Myers, l'annonce de la FDA « représente une approche audacieuse et complète avec le potentiel d'accélérer les progrès pour réduire le tabagisme et la mortalité ».

Le dirigeant de cette ONG très influente dans la lutte contre le tabac chez les jeunes aux États-Unis émet toutefois certaines réticences.

Il craint notamment que le report d'une réglementation sur les cigares et produits de vapotage puisse permettre « à des produits visant à séduire les jeunes comme les cigarettes électroniques à saveurs fruitées de rester sur le marché avec peu de supervision des autorités sanitaires ».

La FDA assure qu'elle compte examiner la possibilité de réglementer ces saveurs, qui sont aussi utilisées dans certains cigares, et qu'elle envisage même d'interdire le menthol dans tous les produits contenant du tabac.

L'industrie du tabac fait face à une baisse constante du nombre de fumeurs aux États-Unis, qui a atteint un niveau record avec seulement 15 % des adultes qui disent fumer.

Cette tendance s'observe également chez les jeunes, réveillant l'espoir des autorités en santé publique de voir naître une génération de non-fumeurs.

Plus d'articles

Commentaires