Retour

Blessé à une cuisse, Andre De Grasse met fin à sa saison

Le sprinteur canadien Andre De Grasse met fin à sa saison en raison d'une blessure aux ischiojambiers de la cuisse droite qu'il a subie samedi aux Championnats canadiens à Ottawa.

L'Ontarien de 23 ans a levé le pied à 30 mètres de l'arrivée dans sa demi-finale du 200 m.

« Je ne suis pas certain de ce qui s'est produit », avait-il dit après la course, espérant que ce ne soit qu'une crampe. Il avait ensuite indiqué aux médias qu'il allait subir un examen par résonance magnétique.

Cet examen a révélé une entorse de grade 1, précise le communiqué publié lundi par Brian Levine, directeur de la marque de l'athlète avec la société torontoise Envision Sports & Entertainment.

La blessure n'est pas considérée comme sérieuse, mais l'entourage de De Grasse a jugé préférable de mettre fin à sa saison puisqu'aucun championnat majeur ne figure à son programme. Le sprinteur aura un calendrier bien plus chargé au cours des trois prochaines années avec les Championnats du monde en 2019 et 2021 et les Jeux olympiques de 2020 à Tokyo.

« Je ne veux jamais me présenter sur la piste et offrir une performance inférieure à mes capacités, mais si cela doit arriver, c'est l'année pour que cela arrive », a indiqué De Grasse par communiqué.

De Grasse, médaillé d'argent au 200 m et de bronze au 100 m aux Jeux olympiques de Rio, a raté les Championnats du monde à l'été 2017 en raison d’une blessure plus sérieuse aux ischiojambiers de la cuisse droite.

Cette blessure l'a forcé à retarder le début de sa saison. Il ne se sentait pas encore à 100 % de sa forme quand il a annoncé qu'il renonçait aux Jeux du Commonwealth, au printemps.

De Grasse ne pourra pas participer aux prochains Championnats de la NACAC à Toronto, même s'il avait hâte de courir devant la foule locale.

Avant de se blesser au 200 m, De Grasse avait pris le 3e rang du 100 m aux Championnats canadiens dans une course remportée par Aaron Brown.

Plus d'articles