Retour

Bolt 3e à son dernier 100 m à Londres, Gatlin triomphe

Coup de théâtre, le sprinteur jamaïcain Usain Bolt a mis fin à sa légende au 100 m avec une médaille de bronze, samedi, aux Championnats du monde de Londres. C'est plutôt l'Américain Justin Gatlin qui a remporté le titre.

Bolt n'aura donc pas pu réaliser son souhait d'un dernier titre mondial avant sa retraite. Il sera cependant une fois de plus en action lors du relais 4 x 100 m.

La légende a fini trois centièmes de seconde derrière Gatlin avec un temps de 9,95 s.

Pour Bolt et Gatlin (9,92), il s'agit de leur meilleur temps réalisé cette saison.

Le compatriote de Gatlin, Christian Coleman a terminé en 2e position, un centième de seconde devant Bolt.

Coleman a obtenu le meilleur temps de réaction au départ, soit 123 millièmes de seconde, devant le Jamaïcain Yohan Blake (0,137) et Gatlin (0,138).

Celui de Bolt s'est chiffré à 0,187, le deuxième plus lent parmi les huit participants à l'épreuve.

C'est une victoire grandement savoureuse pour Gatlin, champion olympique en 2004.

Bolt, 30 ans, a régné lors des trois JO suivants. Depuis, Gatlin a dû faire face à deux suspensions pour dopage, ce qui lui a valu des huées avant et après la course, samedi. Il a notamment été condamné à huit ans à l'écart en 2006, une sentence réduite à quatre ans à la suite d'un appel.

Fort respectueux de l'héritage que laisse Bolt à l'athlétisme, Gatlin l'a salué en se prosternant, après la course. Les deux hommes ont ensuite partagé une chaude accolade.

« C'est juste une de ces choses, a dit un Bolt serein quant au résultat, en gardant l'attitude sans souci qu'on lui connaît. Ç'a été superbe. »

« C'est tellement surréaliste, a confié Gatlin. Usain a accompli tellement de choses. Il a inspiré plusieurs personnes. Il sait à quel point je travaille fort. Le but était la victoire et j'ai réussi à l'arracher. »

Résultats des demi-finales

Plus tôt samedi, il s'était auparavant qualifié pour la finale du 100m, grâce à un temps de 9 s 98/100 qui lui a valu le 2e rang de sa demi-finale.

Bolt avait été devancé par l'Américain Christian Coleman, détenteur du meilleur chrono de la saison.

Coleman, qui connait une année du tonnerre dans les rangs collégiaux des États-Unis, avait réalisé un temps de 9,97 s. Bolt semblait en mesure de le doubler à la toute fin, mais il a levé le pied.

Les deux premiers de chacune des trois demi-finales passaient automatiquement à la finale. Les deux meilleurs temps restant, peu importe la vague, se voyaient aussi donner un billet pour l'épreuve reine des mondiaux.

Le Sud-Africain Akani Simbine (10,05 s), en forte progression depuis sa 5e position à Rio, a été le meilleur de la première demi-finale. L'Américain Justin Gatlin (10,09 s), grand rival de Bolt, est arrivé tout juste derrière.

Yohan Blake (10,04 s), le seul gagnant d'un titre important au 100 m depuis le début de l'ère dominée par son compatriote, a inscrit le meilleur temps de la deuxième vague.

Sous les acclamations de la foule, le Britannique Reese Prescod a effectué toute une remontée pour s'emparer de la 2e position en 10,05 s.

Le Français Jimmy Vicaut (10,09 s) et le Chinois Su Bingtian (10,10 s) étaient les deux coureurs repêchés. Treize centièmes de seconde séparent les temps de Coleman et Su.

Le Jamaïcain Julian Forte (10,13 s), le plus rapide des qualifications de vendredi, ne sera pas de la finale.

Blake, Prescod, Simbine et compagnie tentaient de détrôner le roi de la piste, vers 16 h 45 (heure de l'Est). Regardez l'événement en direct sur nos ondes, sur notre site web ou sur notre page Facebook.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un tsunami de glace sème la panique!





Rabais de la semaine