Retour

Bond de 4,5 % de la croissance au Canada au 2e trimestre

La croissance de l'économie canadienne s'est accélérée au deuxième trimestre avec un bond du PIB de 4,5 % en rythme annualisé, a annoncé Statistique Canada.

Ce bond de la croissance est nettement plus soutenu que prévu; les économistes avaient estimé une hausse en rythme annuel de 3,7 % du PIB au deuxième trimestre.

Par comparaison, aux États-Unis, premier partenaire commercial du Canada, la croissance a été de 3 % en rythme annualisé au deuxième trimestre.

Statistique Canada précise que le pays a connu au cours des six derniers mois la croissance cumulative enregistrée la plus prononcée depuis 2002.

La Banque du Canada avait anticipé cette reprise marquée de la croissance économique en relevant en juillet son principal taux directeur d'un quart de point, qui était la première hausse en sept ans.

Selon l’économiste pour la Banque TD, Brian DePratto, ces nouvelles données augmentent les chances que la Banque du Canada hausse de nouveau ses taux d’intérêt d’ici la fin de l’année.

Le vice-président et économiste en chef chez iA groupe financier, Clément Gignac, partage cet avis. Il estime qu'une hausse du taux directeur aura « certainement » lieu cet automne, en septembre ou en octobre, et qu'elle sera possiblement suivie d'une deuxième augmentation en décembre.

Le produit intérieur brut (PIB) réel a augmenté de 1,1 % au deuxième trimestre, en raison de la croissance de 14 des 20 secteurs industriels, a annoncé jeudi Statistique Canada. Il s'agit de la huitième augmentation mensuelle de suite.

La hausse du PIB en juin s'expliquerait principalement par l'augmentation de 2 % du secteur de la construction, la plus importante depuis juillet 2013. Ce secteur a repris de la vigueur à la suite de la grève des employés syndiqués de la construction au Québec en juillet.

Les dépenses des ménages (particulièrement l’achat de véhicules et de vêtements) ont augmenté de 1,9 %; c'est la hausse la plus importante depuis le deuxième trimestre de 2007.

En hausse pour un sixième mois de suite, le secteur du commerce de détail a progressé de 0,8 % en juin, en raison de la croissance de 9 des 12 sous-secteurs.

Le Canada a davantage exporté au deuxième trimestre, grâce à la reprise des prix de l'énergie et à un écart de change toujours favorable au dollar canadien.

Toutefois, le secteur du commerce de gros a reculé de 0,4 % en juin après six mois consécutifs de croissance.

Le marché immobilier au pays a reculé de 1,2 %, après avoir augmenté de 2,9 % au trimestre précédent. Cette baisse aurait été causée, notamment par l’introduction d’une nouvelle taxe sur l'achat de biens immobiliers pour les acheteurs étrangers en Ontario.

Malgré ce ralentissement en immobilier, l'économiste Clément Gignac se dit confiant que cette croissance économique est soutenable, soulignant que le taux d'épargne des ménages continue d'augmenter.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine