Retour

Boston : la mère d'une fillette retrouvée morte dans une poubelle est arrêtée

L'identité d'une enfant retrouvée morte dans le port de Boston en juin dernier est maintenant connue. On lui avait jusqu'ici attribué le nom de « Baby Doe », car le mystère demeurait entier dans cette affaire qui a profondément bouleversé les Américains.

Bella Bond n'avait pas encore trois ans lorsqu'elle a été découverte dans un sac-poubelle noir sur les rives de la métropole du Massachusetts en juin. Ses restes ont permis de réaliser un portrait-robot qui a été partagé plus de 50 millions de fois sur les réseaux sociaux. Malgré tout, l'enquête piétinait.

La police a toutefois reçu cette semaine une information critique lui ayant permis de retracer l'origine de la petite.

Jeudi, la mère de 40 ans, Rachel Bond, et son compagnon Michael McCarthy, 35 ans, ont été arrêtés à leur domicile de Boston. Ils sont respectivement accusés de complicité pour meurtre et de meurtre. L'homme n'est pas le père biologique de Bella.

Victime de violence

Le procureur du district du comté de Suffolk, Daniel Conley, a indiqué que Bella n'était pas morte en raison d'une maladie ou d'un accident, mais bien dans la violence. « L'enfant, dont le nom fait référence à la beauté, a été tuée », a-t-il insisté vendredi.

Le réseau CNN rapportait samedi que M. McCarthy, son beau-père, a asséné plusieurs coups de poing à la petite Bella Bond, pensant qu'elle était possédée. On ne sait pas encore si c'est ce qui a causé sa mort.

Le département responsable des enfants et des familles de l'État du Massachusetts a fait savoir qu'il a eu à intervenir auprès de Bella en 2012 et 2013 à la suite de plaintes pour négligence.

Le couple doit comparaître lundi devant le tribunal.

Plus d'articles

Commentaires